Vous êtes ici
02/03/18
16:57

Radio barjots : les malades psychiques au micro

Le 8 mars 2018, Radio barjots, créée par les adhérents de l’association et du groupe d’entraide mutuelle Aube, traitera de l’enfance et la parentalité afin de déconstruire les préjugés sur les personnes atteintes de troubles psychiques.

20180302-AA radiobarjotsatelier.jpg

Atelier radio dans les locaux de l'association Aube, image d'archives. Crédit Photo : Association Aube

Ils sont « barjots » mais leur folie n’est pas dangereuse, ni effrayante, c’est une folie créative. Les adhérents du groupe d’entraide mutuelle Aube ont choisi la radio pour se saisir des préjugés sur les maladies psychiques et les déconstruire. Depuis juillet 2017, tous les jeudis, de 16 à 18 heures, environ six adhérents accompagnés d’un professionnel réalisent leur propre émission sur des sujets variés.

« Je me suis dit qu’il valait mieux parler et évacuer »

Le 8 mars 2018, ils évoqueront un sujet délicat : les malades psychiques et la parentalité, un thème qu'ils ont choisi eux-mêmes. « Au début j’étais stressé car cela m’a rappelé de mauvais souvenirs, mais après je me suis dit qu’il valait mieux en parler et que la radio me permettrait d’évacuer tout cela », confie Patrick Dusseau, membre régulier de l’atelier radio.

« J’aime prendre le micro, ça me permet de m’exprimer et ça m’aide moralement », ajoute le passionné d’Elvis Presley, adhérent de l’association depuis un an. Comme d'autres, il s'est saisi des aspects techniques, table de mixage, micros, jingle.

« Il s’agit de créer un contexte qui favorise le développement des capacités de chacun. Avec la radio, il faut respecter son tour de parole, être attentif à ce que disent les autres pour pouvoir rebondir, échanger avec le groupe », souligne Ursula Galvez Martos, encadrante de l’atelier radio.

Tout le monde est invité à venir assister ou participer aux ateliers radio le jeudi afin de favoriser l’échange. Les adhérents seront mobilisés eux-mêmes le 22 mars pour la 3e édition de la Marche pour la santé mentale et Patrick Dusseau réalisera un micro-trottoir afin de se confronter directement aux préjugés que les personnes peuvent avoir sur les maladies psychiques et ouvrir le débat.

Podcast de leur émission sur la Saint Valentin ici

Contact : Groupe d’entraide mutuelle Aube, tél. : 09.54.04.85.66

Aurélia Abdelbost

Imprimer la page

Fil info

14:30
Strasbourg

Une marche blanche aura lieu samedi à Schiltigheim en mémoire de Maël, décédé dans l'incendie de la semaine dernière.

12:28
Strasbourg

Foire européenne : Journée dédiée à la pomme de terre avec jeux, concours d’épluchage, dégustations et expositions dans l'espace agricole.

15:44
Strasbourg

Grand débat national : Consultation sur le thème de la démocratie et de la citoyenneté à 19h30 au Centre administratif.

13:37
Strasbourg

Le site et application mobile de la compagnie des transports strasbourgeois (CTS) sont en panne depuis mardi soir.

15:05
Strasbourg

A Schiltigheim, une partie du site Fischer inscrit aux monuments historiques

09:02
Strasbourg

Justice : deux policiers renvoyés devant le tribunal pour avoir tiré sur la mauvaise voiture, le 31 décembre 2011.

14:47
Strasbourg

Primark à Strasbourg : l'ouverture prévue au plus tôt fin 2019

14:18
Strasbourg

GCO : un opposant interpellé après une tentative de blocage des machines sur le chantier entre Duppigheim et Duttlenheim

17:57
Strasbourg

Rythmes scolaires: Roland Ries annonce le retour aux quatre jours à Strasbourg.

16:09
Strasbourg

Deux adolescentes ont été arrêtées pendant une tentative de vol à la tire par la police sur la place de la cathédrale à Strasbourg.

18:59
Strasbourg

Philippe Bies (PS) annonce sa candidature à la mairie de Strasbourg en 2020.

16:53
Strasbourg

Météo : demain, retour des nuages et de la grisaille sur l'ensemble du pays. Météo France prévoit entre 13 et 32° à Strasbourg.

14:19
Strasbourg

Fait-divers : la police nationale de Strasbourg a arrêté quatre voleurs de vélo en 24h.

11:43
Strasbourg

Strasbourg a été élue par Greenpeace première ville de France pour sa politique en faveur des transports verts.