Vous êtes ici
22/02/17
16:30

Les "Renault" d'Illkirch veulent leur part du gâteau

Une trentaine d'employés et membres de la CGT se sont regroupés devant le site alsacien du constructeur et concessionnaire automobile. Après les résultats exceptionnels du groupe français, ils réclament une hausse des salaires.

20170222-B _mg_1137.jpg
La grève a débuté ce mercredi 22 février dès 8 heures sur le site Renault d'Illkirch, Crédit: Joris Bolomey

Les drapeaux floqués CGT sont posés, le barbecue est allumé et la playlist, entre Bella ciao et Porcherie est lancée. La grève peut commencer sur le site de réparation et de vente Renault d'Illkirch. Ce mercredi 22 février, une trentaine de salariés du groupe y participent, certains dès 8 heures, pour réclamer une hausse des salaires. Cette mobilisation fait suite à la publication en février des résultats annuels du constructeur et concessionnaire automobile français pour 2016. Une année exceptionnelle avec un bénéfice annuel en hausse de 20%, à 3,543 milliards d'euros.

20170222-B _mg_1144.jpg
Une fois le barbecue allumé, de nouveau grévistes se sont joints à la mobilisation, Crédit Joris Bolomey

Et le site d'Illkirch ne déroge pas au succès, même si les responsables se refusent à toute précision. Selon certains employés, les résultats réalisés par le site seraient même les meilleurs depuis son ouverture en 1986. L'objectif est "d'envoyer un message à la direction, car si on n'a rien maintenant, on n'obtiendra rien demain non plus", précise en référence à ces résultats Ryad, délégué syndical CGT sur le site Renault d'Illkirch.

Pas de hausse des salaires malgré d'exceptionnels résultats

Même s'il y a eu des hausses de primes, "rien n'a été redistribué à l'ensemble des salariés", dénonce Ryad, qui travaille depuis 25 ans sur le site Renault d'Illkirch. A ses coté, merguez au bout des doigts, un gréviste complète : "Le salaire moyen avancé par le groupe est de 2200 euros nets par mois, mais après 26 ans d'ancienneté je dépasse à peine les 1900 euros", bien loin des millions encaissés chaque année par le président du groupe Carlos Ghosn.

Du coté de la direction, on se refuse à tout commentaire sur la mobilisation et les revendications des grévistes. A la tête du site d'Illkirch depuis presque un an, Philippe Labrousse reste courtois mais surtout fuyant devant les questions. "Il comprend nos revendications, reconnaît un gréviste, mais il ne peut rien faire, il a les mains liées par ses supérieurs."

20170222-B _mg_1151.jpg
Un gréviste à travers un drapeau CGT Illkirch, Crédit: Joris Bolomey

La préparation des élections en toile de fond

Outre ces revendications salariales, l'objectif de la mobilisation du jour est surtout de faire converger les luttes des ouvriers dans le Bas-Rhin. Des syndicalistes d'autres entreprises sont venus soutenir les grévistes de chez Renault.

"C'est important d'être ici, tous les pauvres sont ensembles", lâche en rigolant Philippe Saarbach, 45 ans, délégué CGT du personnel du fabricant de cloisons amovibles Clestra, au sud d'Illkirch. Et d'enchaîner, plus sérieux : "Il faut commencer à se mobiliser pour que Mélenchon soit élu, le parti socialiste c'est pour les riches, c'est fini plus jamais on votera pour eux."

Maintenir la pression

D'autres actions étaient simultanément organisées par la CGT dans le Bas-Rhin, notamment à l'usine de poêles à bois Supra, à Obernai. Une mobilisation est prévue le 1er mars devant l'Union des industries et métiers de la métallurgie à Eckbolsheim. D'ici là, sur le site Renault d'Illkirch, la grêve sera reconduite demain pendant qu'à plusieurs centaines de kilomètres de là, à Boulogne-Billancourt, au siège du groupe, se tiendront les négociations annuelles obligatoires.

Joris Bolomey

Imprimer la page

Fil info

10:37
Strasbourg

Nouvelle manifestation samedi contre Arcadia, le local d'extrême droite à Strasbourg.

18:22
Strasbourg

Un feu de plancher s'est déclaré, un peu après midi, allée de la Robertsau. Il n'y a pas eu de blessé.

15:45
Strasbourg

Une nouvelle salle pour le cinéma Odyssée en 2019. Elle sera située au sous-sol.

15:10
Strasbourg

Bouchon de 10 km sur l'A35 après un accident impliquant un poids lourd au niveau de l'échangeur 4 Porte de Schirmeck/Elsau.

11:37
Strasbourg

Cinq voitures en feu devant une carrosserie, rue de la plaine des bouchers. Aucun blessé n'est à déplorer.

18:44
Strasbourg

Fin des bouchons sur l'A4. Le trafic est de nouveau fluide aux abords de Strasbourg.

16:11
Strasbourg

Accident sur l'A4 entre deux véhicules et une remorque. Des bouchons de plusieurs kilomètres se sont formés en milieu d'après-midi.

13:48
Strasbourg

La compagnie algérienne Tassili Airlines lance une ligne Strasbourg - Oran.

11:58
Strasbourg

Le conseil municipal de Schiltigheim adopte le budget 2018 à l'unanimité à six semaines de l'élection municipale anticipée.

14:02
Strasbourg

Une femme de 85 ans en état d'urgence absolue après un incendie survenu la nuit dernière à Lingolsheim.

16:44
Strasbourg

Un appartement détruit par un incendie rue Saint-Nicolas. Aucune victime à déplorer.

14:58
Strasbourg

Incendie en cours rue Saint-Nicolas à côté de l'arrêt de tram "Porte de l'hôpital". Les pompiers sont sur place.

09:54
Strasbourg

820.000 personnes ont assisté au son et lumières sur la cathédrale "Le ballet des ombres heureuses" cet été.

18:10
Strasbourg

Une mère de famille de Geispolsheim, qui a envoyé de l'argent à son fils parti en Syrie, jugée aujourd'hui pour "financement du terrorisme".

17:48
Strasbourg

L'Institut régional contre le cancer sera le nouveau bénéficiaire des bénéfices de la course "La Strasbourgeoise" dès la prochaine édition.

16:26
Strasbourg

La piscine de Lingolsheim a été fermée ce matin suite à une rupture de canalisation. La réouverture n'interviendra que le 10 septembre.