Vous êtes ici
01/02/18
14:43

Justice : Mohamed El Amri condamné à trente ans de réclusion criminelle

Quatrième et ultime jour du procès de Mohamed El Amri ce jeudi. L'homme de 34 ans a été reconnu coupable de double meurtre, de deux tentatives d'homicide et de menaces de mort. Il écope de 30 ans de réclusion criminelle.  

Les visages de l’assistance sont restés fermés, jeudi, pour le dernier acte du procès de Mohamed El Amri, jugé depuis lundi par la cour d’assises du Bas-Rhin, à Strasbourg. L’homme de 34 ans était accusé du meurtre de sa femme et de son nouveau-né, et de deux tentatives d’homicide, à l’encontre de son beau-fils et d’un policier.

 

 

« Je n’ai pas l’art des phrases chocs, des titres de journaux », s’est excusée l’avocate générale Valérie Iltis au début de son réquisitoire. La représentante du ministère public a commencé par détailler les faits dont fait l’objet M. El Amri, un dossier qu’elle « connaît bien ». Reprenant point par point les chefs d’accusation, Valérie Iltis a insisté sur le caractère sanglant de la scène de crime : un véritable « carnage », selon elle. Un mot fort dont elle n’a pas hésité à donner la définition, soit « un massacre sanglant et violent », détails sordides à l’appui.

« Un individu malade mais responsable »

Pour l’avocate générale, cela ne fait pas de doute, M. El Amri, était bel et bien en possession de son libre-arbitre quand il a tué. Elle réfute la thèse de la folie comme seule excuse et fustige l’attitude de l’accusé tout au long de son procès : « Il a fait le choix de garder le silence, un choix lâche », déclare-t-elle. Mohamed El Amri est quant à lui demeuré impassible, mains liées posées sur le visage, le regard dans le vide, inexpressif. Valérie Iltis a reconnu la schizophrénie de l’accusé mais pas son absence totale de discernement. « Ce sont des actes perpétrés par un individu malade mais pas irresponsable. L’altération du discernement est la seule circonstance atténuante. » Le parquet a requis 30 ans de réclusion criminelle pour double meurtre, double tentative d’homicide et menaces de mort proférées à l’encontre de policiers, assorti d’un suivi socio-judiciaire d’une durée indéterminée avec injonction de soins.

Du côté de la défense, Me Gsell, l’avocat de l’accusé, s’est d’abord adressé au banc des parties civiles, dos à la barre, pour leur exprimer sa compensation. Après quoi il a déclaré que son client n’était pas un terroriste mais un « malade qui s’ignore ». « J’ai la certitude qu’on se trompe d’adresse en étant ici, dans cette enceinte », plaide-t-il. Pour lui, la place de Mohamed El Amri est dans un hôpital psychiatrique et certainement pas dans une prison. Son cas devrait donc, selon lui, être confié à des médecins, des spécialistes, et non à des magistrats. « Je demande à la cour d’essayer de prendre un minimum de recul. Même si ce n’est pas évident. Je vous demande de bien vouloir déclarer la cour incompétente pour traiter le cas de M. El Amri », a-t-il supplié en direction des jurés.

Mohamed El Amri, fidèle à lui-même, n’a pas souhaité s’exprimer. Il a finalement été condamné à 30 ans de réclusion criminelle dont 20 de sûreté, accompagnés d'un suivi socio-judiciare pendant 20 ans. L'homme a aussi interdiction de rentrer en contact avec les parties civiles. « Je suis contente pour Johanna, pour le bébé, pour José [le fils de Johanna], pour le policier. Il n'a que ce qu'il mérite.  Au début j'ai eu de la pitié pour lui, puis du dégoût ; il n'a montré aucun signe de regret pendant le procès, aucune larme, rien», a expliqué Geneviève, la mère de Johanna Barth, soulagée par ce verdict.

Camille Langlade

Imprimer la page

Fil info

16:47
Strasbourg

L'adjoint au maire Paul Meyer écrit au groupe Lego pour lui suggérer d'installer une boutique au centre-ville.

14:02
Strasbourg

Une femme de 85 ans en état d'urgence absolue après un incendie survenu la nuit dernière à Lingolsheim.

16:44
Strasbourg

Un appartement détruit par un incendie rue Saint-Nicolas. Aucune victime à déplorer.

14:58
Strasbourg

Incendie en cours rue Saint-Nicolas à côté de l'arrêt de tram "Porte de l'hôpital". Les pompiers sont sur place.

09:54
Strasbourg

820.000 personnes ont assisté au son et lumières sur la cathédrale "Le ballet des ombres heureuses" cet été.

18:10
Strasbourg

Une mère de famille de Geispolsheim, qui a envoyé de l'argent à son fils parti en Syrie, jugée aujourd'hui pour "financement du terrorisme".

17:48
Strasbourg

L'Institut régional contre le cancer sera le nouveau bénéficiaire des bénéfices de la course "La Strasbourgeoise" dès la prochaine édition.

16:26
Strasbourg

La piscine de Lingolsheim a été fermée ce matin suite à une rupture de canalisation. La réouverture n'interviendra que le 10 septembre.

11:44
Strasbourg

Aujourd'hui à la foire européenne de Strasbourg, l'entrée est gratuite pour toutes les femmes.

17:37
Strasbourg

Strasbourg : le "Pixel Museum", premier musée permanent de France dédié aux jeux vidéo, ouvre ses portes samedi.

10:43
Strasbourg

Le géant de la bière Heineken va investir 9,3 millions d'euros en 2017 dans son site de Schiltigheim pour développer la bière sans alcool.

14:38
Strasbourg

Un musée entièrement dédié aux jeux vidéos, le Pixel Museum, ouvrira ses portes le 25 février.

17:00
Strasbourg

Six suspects, deux majeurs et quatre mineurs, sont en garde à vue suite à l'incendie d'une école maternelle à la Meinau samedi soir (DNA).

15:28
Strasbourg

La CTS renouvelle la vente d'un ticket de tram et de bus à deux euros pour le match RCT- Troyes ce lundi

10:52
Strasbourg

Un cycliste a été légèrement heurté par un tramway à la station Etoile-Bourse ce matin. Le trafic a été interrompu pendant 45 minutes

09:53
Strasbourg

La SIG s'est imposée face à Nancy 84-66 en match amical grâce à un bel effort collectif: six joueurs avec 10 et plus d'évaluation