Vous êtes ici
10/09/19
18:25

Au tribunal pour des brosses à dents

Accusé de vols de parfum, de brosses à dents et de violences sur un vigile, un homme de 41 ans est jugé en comparution immédiate.

L'affaire est passée en comparution immédiate au tribunal correctionnel de Strasbourg. / Photo : Thémïs Laporte

Objets absurdes, prévenu fébrile. Mardi 10 septembre, Madjid Ghalaimia comparaît devant le tribunal correctionnel de Strasbourg. Accusé de deux vols en récidive, dont un avec violence, le prévenu se présente en comparution immédiate. « Le 7 septembre, les services de police sont intervenus à la demande d’un magasin du centre-ville, pour le vol de cinq brosses à dents électriques », introduit le Président, avant d’égrener une succession de faits. « La caissière indique que vous vous êtes présenté à la caisse avec un paquet de chewing-gum. Elle vous a demandé d’ouvrir votre sac, vous vous êtes énervé et avez balancé les brosses à dents. Puis l’alarme de sécurité a sonné, le vigile est arrivé, vous l’avez frappé avec un casque. »

« Avec quoi je peux mordre, je n’ai pas de dents » 

Dans un récit déconstruit, les réponses du prévenu s’entremêlent. « Non je ne reconnais pas les faits, je voulais juste acheter des brosses à dents et des bonbons ». Quelques minutes plus tard, une affirmation : « Je n’avais rien dans mon sac. » Suivie d’une balle dans le pied : « Je ne savais pas qu’elles étaient électriques. » Sur les violences reprochées ? Madjid Ghalaimia lève les coudes, pour témoigner des « blessures ” que le vigile, lui aussi, lui aurait causées. Une morsure ? « Avec quoi je peux mordre, je n’ai pas de dents », se contente-t-il de répondre. 

Pour la deuxième affaire, un vol de parfum en mars 2019, d’une valeur de 25,99 euros, sa défense est du même acabit. « Je voulais l’acheter, j’avais de l’espèce, une carte bancaire. Mais au moment où j’allais payer, j’ai vu un autre parfum à 15 euros. Je ne suis pas sorti du magasin. » Aperçu sur une caméra, il concède : « Si la sortie est là où est positionné le vigile, là, d’accord. » Rictus dans la salle. 

Des tentatives de vol « bizarres » pour son avocat

« 6 mois de prison ferme, avec maintien en détention. » Pour requérir cette peine, le procureur Laurent Guy considère que les faits reprochés à l’homme de 41 ans, père de cinq enfants, sont parfaitement constitués. « Les antécédents du prévenu sont très nombreux, il y a 18 mentions dans son casier depuis 2002. » Son avocat, Raphaël Ettedgui, insiste quant à lui sur « la bizarrerie de ces vols ». Brandissant un certificat médical, il déclare : « Monsieur Ghalaimia, suivi par un médecin depuis 20 ans, est atteint de troubles psychiatriques. Il a besoin de soins médicaux, davantage que d’une sanction pénale. »

Thémïs Laporte 

Imprimer la page

Fil info

12:25
Strasbourg

L'homme, d'une quarantaine d'années, tombé dans l'Ill mercredi soir au niveau du pont du Marché reste introuvable.

14:58
Strasbourg

Le corps d'un quadragénaire tombé dans l'Ill mercredi soir dans des circonstances troubles est toujours introuvable.

11:03
Strasbourg

Trois interpellations après le blocage d'étudiants, manifestant contre la réforme du baccalauréat, du lycée Marie-Curie jeudi matin.

14:54
Strasbourg

Mathieu Cahn a annoncé qu'il cédait sa place aux élections municipales à l'ancienne ministre et maire de Strasbourg Catherine Trautmann.

18:25
Strasbourg

Le député Bruno Studer a proposé, au cours d'une réunion publique, l’instauration d’un couvre-feu pour les jeunes mineurs à Nouvel An.

17:50
Strasbourg

Dessins antisémites : la Ville de Strasbourg et Courrier international retirent son prix à Gargalo.

14:30
Strasbourg

Une marche blanche aura lieu samedi à Schiltigheim en mémoire de Maël, décédé dans l'incendie de la semaine dernière.

12:28
Strasbourg

Foire européenne : Journée dédiée à la pomme de terre avec jeux, concours d’épluchage, dégustations et expositions dans l'espace agricole.

15:44
Strasbourg

Grand débat national : Consultation sur le thème de la démocratie et de la citoyenneté à 19h30 au Centre administratif.

13:37
Strasbourg

Le site et application mobile de la compagnie des transports strasbourgeois (CTS) sont en panne depuis mardi soir.

15:05
Strasbourg

A Schiltigheim, une partie du site Fischer inscrit aux monuments historiques

09:02
Strasbourg

Justice : deux policiers renvoyés devant le tribunal pour avoir tiré sur la mauvaise voiture, le 31 décembre 2011.

14:47
Strasbourg

Primark à Strasbourg : l'ouverture prévue au plus tôt fin 2019

14:18
Strasbourg

GCO : un opposant interpellé après une tentative de blocage des machines sur le chantier entre Duppigheim et Duttlenheim