Vous êtes ici
02/03/18
09:37

Les cheminots 2.0 contre-attaquent

« Privilégiés », « capables de bloquer la France », « accrochés à un statut dépassé », n'en jetez plus, la coupe est pleine ! L'image des cheminots est affaiblie par les éléments de langage de la réforme en cours. Plus d'un Français sur deux serait pour supprimer leur statut. Certains cheminots s'emparent des réseaux sociaux pour démeler le vrai du mythe. 

Ils s'appellent Sylvain, Amélie, Cyril, Isaac ou encore Kevin. Ils sont conducteurs ou chefs de bord. Des cheminots connectés, qui racontent en ligne leur quotidien. Certains ont des blogs, où ils partagent leur passion pour les trains, pour la SNCF, pour le service public. Pour ces cheminots 2.0, la réforme annoncée par Emmanuel Macron ne passe pas. Pire, les contrevérités et affabulations sur leur statut les font bondir.

 

Amélie, chef de bord à Amiens, fan de l'AS Monaco 

Amélie est une tweeteuse compulsive. 16 600 messages en un peu plus d'un an. Depuis l'annonce de la réforme, elle se lance dans le fact-checking. Les 28 février, dans une longue succession de messages, elle fait le tour de ses «privilèges». Elle compare ses congés et RTT à ceux de sa soeur qui travaille dans le privé, propose «pour faire équitable pour tout le monde» de supprimer les billets gratuis pour les politiques et les militaires, publie son salaire de base (1269,09 euros nets), et « découche une à deux par semaine pour le service ».

 

Cyril, chef de bord, tient aussi à rétablir la vérité sur ces congés. Selon BFM-TV, les cheminots auraient 22 jours de RTT par an. En réalité, ils en ont 10. Certains en ont plus, en compensation de sujétions de travails spécifiques (travail de nuit, le week-end par exemple).

 

Sylvain, agent de circulation, « fainéant en 3x8. Nanti vivant sous le seuil de pauvreté »  

« Le salaire moyen d'un cheminot est de 3 090 euros brut, soit 100 euros de plus que le salaire moyen en France. » L'information a été reprise par de nombreux médias. Cette comparaison avec l'ensemble du privé scandalise Sylvain. Il propose de comparer le traitement moyen à la SNCF avec celui des entreprises de plus de 500 salariés, ce qui inverse le résultat.

 

Ces tweets jouant la transparence suscitent de nombreuses réactions et contre-attaques. Notamment sur la retraite dorée dont bénéficieraient les cheminots. Sylvain publie alors sa simulation de pension. Résultat : au mieux, pour le moment, 1259 euros nets par mois. 

 

Mais parfois, trop c'est trop.

 

Au-delà des réseaux sociaux, les cheminots entendent défendre leur statut en brandissant la menace d'une grève d'un mois, à partir du 22 mars. 

Laurent Rigaux

Imprimer la page

Fil info

15:33
Revue de web

Meurtre d'un journaliste slovaque qui a enquêté sur l'évasion fiscale.

18:44
Revue de web

Insolite : En Australie des documents top secrets ont été trouvés dans les tiroirs d'un meuble vendu dans une boutique d'occasion.

11:05
Revue de web

Insolite : Aux Etats-Unis une femme tente d'embarquer dans l'avion avec...un paon.

10:40
Revue de web

Insolite : Au Japon un train diffuse des cris d'animaux pour éviter les collisions avec la faune sauvage.

10:05
Revue de web

Internet : Facebook interdit les publicités relative aux cryptomonnaies pour éviter les escroqueries.

13:39
Revue de web

Super Mario ne sera bientôt plus exclusif aux consoles Nintendo. Une application inédite a été développée pour l'Iphone

11:57
Revue de web

Allociné lance une application permettant la consultation des catalogues de toutes les offres de VOD comme Netflix et CanalPlay

18:03
Revue de web

Slovénie: une fontaine à bière installée au coeur d'un village pour attirer les touristes

10:44
Revue de web

Star Wars VIII : les acteurs Benicio del Toro et Laura Dern, ainsi que la comédienne Kelly Marie Tran rejoignent le casting

11:50
Revue de web

L'éditeur du bloqueur de publicité en ligne Adblock Plus lance son premier navigateur web gratuit, pour smartphones et tablettes