Vous êtes ici
08/09/17
17:02

A Lahr, les Russes-Allemands tentés par l’extrême droite

Le parti Alternative für Deutschland (AfD) compte parmi les "rapatriés" d’Europe de l’Est de nombreux soutiens. Dans leur communauté le discours anti-migrants trouve un écho de plus en plus fort. Comme à Lahr, dans Baden-Württemberg.

20170908-CS cactus.jpg

À Kanadaring, 75% des habitants sont russes-allemands. (Crédit photo Thomas Porcheron)

Dans le quartier résidentiel Kanadaring, près de la gare de Lahr, dans le Baden-Württemberg, se concentre la communauté russe-allemande. Les noms russes sur les sonneries et les journaux en cyrillique en témoignent. Dans cette ville de 44.500 habitants aux portes de la forêt noire, une personne sur quatre est Russe-Allemande.

20170908-CS velo.jpg

Les journaux en russe sont très lus dans le quartier. (Crédit photo Thomas Porcheron)

À côté de hauts bâtiments qui se dressent comme des grands cactus, à l’arrière d’une station essence, Dimitri se fait réparer sa voiture dans un petit garage. Ce grand retraité de 66 ans aux petits yeux bleus est russe-allemand. Originaire du Kazakhstan, il a rejoint le pays de ses ancêtres, l’Allemagne, au début des années 1990, à la chute du Rideau de fer. Pendant que le mécanicien monte sa Citroën grise sur le pont, Dimitri se replonge dans ses souvenirs. "Je me suis toujours senti allemand", commence-t-il, malgré son fort accent russe. "On parlait allemand dans la famille. Mais à l’école, à la fac, il fallait parler russe. J’étais constamment exclu en raison de mes origines."

Comme lui, 9.000 Russes-Allemands ont atterri à Lahr après la chute du mur de Berlin. En 1990, à l’apogée des retours, près de 400.000 sont revenus en Allemagne. Leurs ancêtres ont migré à partir du XVIIIe siècle à l’appel de la tsarine Catherine II. Considérés comme des "ennemis de l’intérieur" pendant la Seconde guerre mondiale, beaucoup ont été déportés par Staline vers l’Asie centrale, notamment au Kazakhstan. "Après la chute de l’Union Soviétique, l’islam a peu à peu pris beaucoup de place dans la société. Ce n’était pas chez moi." Il peste contre le multiculturalisme qu’il voit en Europe: "Les musulmans, je les ai vus. Ils ne s’intègrent jamais. Et quand ils sont nombreux, ça devient dangereux", fantasme-t-il. Avec la vague de réfugiés arrivés en Allemagne ces dernières années, il craint que l’islam ne devienne majoritaire. Pourtant, les musulmans ne constituent qu’environ 5,5% de la population allemande, selon l’office fédéral de l’immigration et des réfugiés (BAMF). "La mosquée en construction va ressembler à un palais, alors que notre église catholique est dans un état misérable. C’est un vrai coup dans la gueule", grommèle-t-il.

20170908-CS affiches.jpg

Les affiches pour l'AfD sont légion dans le quartier. (Crédit photo Thomas Porcheron)

Pour les élections législatives du 24 septembre, il songe à l’AfD, dont les affiches ont envahi les murs. Le grand sourire de Thomas Seitz, candidat en cette circonscription de Lahr-Emmendingen, est partout. L’homme, grand et imposant, entrera certainement au Bundestag fin septembre. Originaire de Lahr, il se vante de bien connaître la communauté russe-allemande, chez qui il trouve un électorat très favorable. "Ce sont des gens conservateurs, attachés aux traditions et aux valeurs familiales. Ils se sentent allemands, patriotes", estime-t-il. Pourtant, beaucoup d’Allemands les considèrent comme des immigrés. Seitz, en revanche, refuse de les voir comme tel.

Pourtant, pour les attirer, des tracts spécialement destinés aux russes-allemands sont imprimés. On y trouve des messages pro-Poutine rédigés en cyrillique. Un comble pour un parti qui prône l’intégration totale.

20170908-CS capture_decran_2017-09-08_a_17.43.09.png

L'AfD fait aussi sa campagne en russe. Les affiches sont postées sur les réseaux sociaux. (Crédit Twitter)

Cette stratégie porte cependant ses fruits. En 2016, lors des élections du Land Baden-Württemberg, l’AfD est arrivé, avec 15% des voix, en deuxième position dans la circonscription de Lahr, derrière les Verts. Il est même arrivé en tête dans les quartiers de Mietersheim, Kippenheimweiler, Langenwinkel et Hugsweier (voir carte ci-dessous), où les russes-allemands sont largement majoritaires.

Scores de l’AfD dans les quartiers russes-allemands lors des élections régionales de 2016. (Crédit infographie Thomas Porcheron)

Longtemps, ils ont plébiscité la CDU, le parti d’Angela Merkel, par reconnaissance envers Helmut Kohl (chancelier fédéral de 1982 à 1998) qui les avait accueillis. "Mais la CDU a trahi ses convictions, par exemple en instaurant le mariage pour tous (adopté le 30 juin 2017), juge Thomas Seitz. Elle ne promeut plus les valeurs comme la sécurité, la famille et le travail."

20170908-CS seitz.jpg

Thomas Seitz est le candidat AfD de la circonscription de Lahr. (Crédit photo Thomas Porcheron)

Le travail, c’est toute la vie d’Anna, une Russe-Allemande de 57 ans. Dans son épicerie orientale, Sereda, elle passe ses jours et ses nuits. "Je n’ai même pas d’amis", s’amuse-t-elle. Son commerce déborde de produits de toutes sortes. Des bonbons lituaniens côtoient des bières polonaises et des glaces russes sont entassées dans un congélateur en plein milieu du commerce. Des bols en céramique aux motifs orientaux trônent sur les étalages. Les allées sont larges, le magasin est spacieux. Derrière, l’allée des viandes semble interminable. "Les Russes en raffolent."

20170908-CS magasin.jpg

Dans le supermarché, les prospectus sont aussi en russe. (Crédit photo Thomas Porcheron)

Anna est en Allemagne depuis 1992 et possède cette épicerie depuis plus de vingt ans. Elle a construit sa vie dans ce pays, a acheté une maison, ses enfants ont passé leur bac et l'aîné veut reprendre le magasin. Pourtant, elle ne peut pas dire si elle se sent plutôt Allemande ou Russe. “Je travaille trop, je n’ai pas le temps d’y réfléchir”, dit-elle derrière son tablier rouge. Ses ancêtres ont quitté l’Allemagne dès 1645 pour s’installer près de la Volga, en Russie. Née au Kazakhstan, elle a vécu une jeunesse difficile: “Il n’y avait que des steppes, pas d’arbres, pas d’oiseaux”, se remémore-t-elle en baissant ses grands yeux verts. Une fois la guerre froide terminée, elle part enfin pour l’Allemagne. Mais, dans les premiers temps, elle s’est sentie étrangère. Enfant, son fils se faisait battre à l’école parce qu’il ne parlait pas allemand. "Mon mari a dû travailler deux fois plus que les autres pour se faire accepter." Dans un accès de chauvinisme, elle lance : "Les Russes sont assidus, obéissants, dignes de confiance. Pas comme les musulmans."

Elle pense que la vie des femmes va se détériorer avec la montée de l’islam, qu’elle imagine exponentielle. “Tout ce qui se passe en Allemagne me fait peur. J’ai enlevé tous les couteaux de mes étalages.” Elle rejoint les positions de l’AfD, même si elle n’a pas encore fait son choix. Les sondages promettent au parti une troisième place nationale. Dans le Baden-Württemberg, “on fera au moins 15%, comme lors des dernières élections”, parie Thomas Seitz. Et il compte sur les Russes-Allemands.

Clara Surges et Thomas Porcheron

Imprimer la page

Fil info

17:24
Monde

Le Congrès américain a relevé le plafond de la dette et adopté un plan d'urgence de 15 milliards de dollars pour l'ouragan Harvey.

16:48
Monde

L'ouragan José relevé en catégorie 4, annonce le centre des ouragans américain (NHC)

16:22
Monde

L'euro a atteint son niveau le plus fort depuis 2 ans et demi par rapport au dollar. Le taux de change s'établit à 1 euro pour 1,2092 dollar

15:40
Monde

L'armée malienne a commis des exactions dans leurs opérations contre les islamistes du Nord du pays, selon Human Right Watch (HRW).

15:25
Monde

Le dernier bilan officiel fait état de 32 morts dans le séisme qui a frappé le Mexique la nuit dernière.

15:22
Monde

A partir de novembre, le voyageurs de la compagnie low cost Ryanair devront payer pour prendre leurs valises en cabine.

15:14
Monde

La romancière turque Asli Erdogan a pu récupérer son passeport. Elle avait passé 4 mois en prison, suspectée d'être pro-Kurde.

15:01
Monde

Ouverture d'une enquête sur le viol présumé de deux étudiantes américaines par deux caribiniers, à Florence, mercredi soir.

14:47
Monde

Donetsk : un soldat ukrainien tué, première victime côté ukrainien depuis l'instauration de la nouvelle trêve, le 25 août.

14:37
Monde

Le premier ministre pakistanais inaugure le cinquième réacteur nucléaire du pays. Objectif : réduire le nombre de coupures d'électricité.

13:56
Monde

Le camembert, le brie et le roquefort ne sont plus les bienvenus en Chine. Les autorités sanitaires les ont interdits jusqu'à nouvel ordre.

12:56
Monde

La chancellerie allemande a fait savoir à la Pologne qu'elle n'a pas à lui verser de réparations de guerre, un problème "réglé depuis 1953"

12:38
Monde

Séisme au Mexique : le bilan revu à la hausse par les autorités, au moins quinze morts.

11:52
Monde

L'état d'urgence déclaré dans les îles Vierges britanniques, deux avions militaires envoyés par le Royaume-uni en direction des sinistrés.

11:20
Monde

L'ouragan Irma rétrogradé en catégorie 4, annonce le centre national des ouragans américain (NHC).

11:15
Monde

Depuis le 25 août, le Bangladesh a accueilli près de 270.000 réfugiés Rohingyas en provenance de Birmanie (ONU).

10:42
Monde

La justice israëlienne a ouvert la voie à un procès de Sara Netanyahou, l'épouse du Premier Ministre, pour détournement de fonds publics.

10:33
Monde

Au Nigéria, dix-neuf passagers d'un bus kidnappés par des hommes armés hier, près d'une plateforme pétrolière. Douze ont pu être libérés.