Vous êtes ici
18/02/21
11:04

"En thérapie", une série qui frôle l'impressionisme

Adaptée de la série israélienne à succès “BeTipul”, “En Thérapie”, la nouvelle collaboration d’Eric Toledano et Olivier Nakache, diffusée actuellement sur Arte, connaît une réussite inattendue. Les cinq premiers épisodes, suivis par 1,8 million de téléspectateurs, ont été plébiscités. Un succès largement mérité.

Ils sont désormais tous disponibles sur le site d’Arte:  les 35 épisodes de la série d’Olivier Nakache et Eric Toledano En thérapie, diffusés cinq par cinq sur la chaîne tous les jeudis soirs depuis deux semaines. Et la série demeure tout aussi captivante, au fur et à mesure que les personnages révèlent leurs failles sur le divan du Dr Dayan (Frédéric Pierrot). Au fil des épisodes, les protagonistes se révèlent petit à petit. Loin d’être prévisible, l’intrigue se complexifie (attention spoiler). Le cabinet du psychanalyste se transforme en une petite société, dans laquelle certains, comme Ariane (Mélanie Thierry) et Adel (Reda Kateb) se croisent et d’autres comme Léonora (Clémence Poésy) et Damien (Pio Marmaï), se séparent. Certaines personnes centrales dans la vie des protagonistes apparaissent brièvement: la rencontre avec le père d’Adel et les parents de Camille (Céleste Brunnquell), permettent subtilement de mieux comprendre les traumatismes des principaux intéressés. Comme Philippe Dayan, le spectateur, installé confortablement dans son fauteuil se prend au jeu et essaie à son tour de reconstituer le puzzle psychique des personnages avec les pièces glanées petit à petit, dans un mot, un regard, une attitude. 

Le pari gagnant de la sobriété

Pour ceux qui n’auraient pas encore commencé la série, l’intrigue est simple: au lendemain des attentats du 13 novembre 2015, les réalisateurs filment le dialogue entre un psychanalyste et ses patients, qui se succèdent chaque jour de la semaine dans son cabinet pour évoquer leur quotidien, leurs tracas, leurs souvenirs d’enfance, leurs relations familiales, dans des épisodes d’une demi-heure. 

Le dispositif n’est pas plus complexe. C’est, la plupart du temps, une série de champs-contrechamps qui permet une libération progressive de la parole. Cette apparente simplicité permet aux réalisateurs de nous livrer un très bel objet artistique, qui mêle poésie et mise en scène d’une certaine trivialité de l’existence. 

Des histoires singulières mais concernantes

L’interprétation sans fausses notes de Mélanie Thierry, Reda Kateb, Céleste Brunnquell (remarquée notamment dans Les Éblouis de Sarah Suco en 2019), Clémence Poésy, Pio Marmaï et Carole Bouquet, incite presque le spectateur à entreprendre son analyse psychologique personnelle. Loin d’être démoralisante, la thématique des attentats, évoquée de manière plus ou moins répétée par les personnages, permet à chacun de se reconnaître dans les propos accouchés par le psychanalyste. Et si au premier abord, le côté “intello” du tableau peut dérouter, c’est finalement ce rôle d’homme mûr, cultivé et serein en apparence qui fait la force du personnage de Philippe Dayan, de plus en plus torturé par ses propres états d’âme au fil des entretiens. 

Enfin, la temporalité de la série, dirigée par le rythme tranquille de la conversation, est une de ses grandes forces. Elle permet, d’aborder les sujets du traumatisme d’enfance, de la violence quotidienne, du viol et de la maladie, sans jamais entraîner le sujet dans le mélodrame pathétique.  

Alix Woesteland

Imprimer la page

Fil info

12:36
Culture

4 personnes condamnées pour homicides et blessures involontaires après l'effondrement de la scène prévue pour un concert de Madonna en 2009.

12:29
Culture

La poétesse Amanda Gorman, repérée lors de l'investiture de Joe Biden, va être publiée en Français.

12:39
Culture

Germaine Acogny, danseuse et chorégraphe franco-sénégalaise, a reçu le Lion d'or de danse 2021 de la Biennale de Venise.

16:34
Culture

L'écrivain Winston Groom, auteur de Forrest Gump est mort à l'âge de 77 ans.

15:09
Culture

Universal France cesse toute collaboration avec le rappeur Freeze Corleone, accusé de provocation à la haine raciale.

14:12
Culture

Lacoste cesse sa collaboration avec Roméo Elvis à cause des accusations d'agressions sexuelles à son encontre.

11:56
Culture

Roger Carel, voix d'Astérix et de Mickey Mouse, est mort à 93 ans.

17:55
Culture

150 personnes ont manifesté devant l'ambassade de France à Bagdad contre la publication par Charlie Hebdo des caricatures de Mahomet.

17:26
Culture

L'acteur Enrique Irazoqui, qui avait joué le Christ dans l'Evangile selon saint Matthieu de Pasolini, est mort à 76 ans.

16:13
Culture

Marie-Sophie Lacarrau remplace Jean-Pierre Pernaut au 13 Heures de TF1