Vous êtes ici
13/09/18
15:59

Revenu universel : quelles différences entre Macron et Hamon ?

Le projet annoncé par Emmanuel Macron est bien éloigné de celui proposé par Benoît Hamon en 2017.

Emmanuel Macron a surpris son monde en annonçant parmi les mesures de son plan pauvreté un revenu universel d'activité (RUA). Le président de la République prévoit la loi instaurant ce système pour 2020. L'intitulé de la mesure fait penser à la promesse phare de Benoît Hamon pendant la campagne présidentielle de 2017. Pourtant, les deux projets sont sensiblement différents.

La où le candidat socialiste proposait un revenu automatique pour tous, Macron lance le projet d'une allocation unique, délivrée sous conditions. Le RUA rassemblerait au moins le RSA (Revenu de solidarité active), les APL (Aides personnalisées au logement) et la prime d'activité. Le chef de l'Etat a déclaré vouloir ajouter « le plus grand nombre possible de prestations sociales » à ces trois minima sociaux. En fusionnant ces aides et en automatisant leur versement, Emmanuel Macron entend mettre un terme au « non-recours », qui concernerait 30% des potentiels bénéficiaires.

Interdiction de refuser deux offres d'emploi « raisonnables »

Cette prestation unique ne serait versée qu'aux personnes dont les revenus figurent sous « un certain seuil », que le président n'a pas précisé. Le montant du revenu universel d'activité n'a pas non plus été dévoilé. «  Tout le travail des prochains mois sera de savoir précisément quelle sera cette part de revenu digne », souligne Emmanuel Macron.

Contrairement au revenu universel de Benoît Hamon, celui d'Emmanuel Macron ne sera accessible que dans une optique de retour à l'emploi. Ainsi, il sera obligatoire de s'inscrire dans un parcours de réinsertion, sous peine de ne plus y être éligible. Toute candidat qui refusera deux offres d'emploi dites « raisonnables » perdra également l'accès au RUA.

Pendant la campagne présidentielle, le candidat Macron s'était frontalement opposé au revenu universel de Benoît Hamon. Il l'a encore affirmé lors de son annonce : « Je n'ai jamais cru à un revenu universel sans condition qui croit pouvoir donner quelques centaines d'euros pour solde de tout compte ».

Tom Vergez

Imprimer la page

Fil info

09:17
France

Affaire Benalla : démission de la cheffe du groupe de sécurité du Premier ministre.

18:09
France

Le parquet national financier ouvre une enquête pour corruption pour un contrat signé par Alexandre Benalla avec un oligarque russe.

16:29
France

Les syndicats agricoles, FNSEA et Jeunes Agriculteurs, restent majoritaires dans les chambres d'agricultures.

16:11
France

Plusieurs milliers de fonctionnaires ont défilé à Paris à l'appel de Force ouvrière pour réclamer une hausse des salaires.

15:41
France

Un jeune migrant retrouvé mort au bord d'une route des Hautes-Alpes dans la nuit de mercredi à jeudi.

15:27
France

Manuel Bompard (France insoumise) a été perquisitionné dans le cadre de l'enquête sur les comptes de campagne à son domicile toulousain.

14:55
France

Nicolas Dupont-Aignan de nouveau relaxé pour ses propos sur l'"invasion migratoire" en France tenus en janvier 2017.

14:25
France

Le journal l'Humanité placé en redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Bobigny. Une nouvelle audience est fixée le 27 mars.

13:44
France

La France rappelle son ambassadeur en Italie "après des attaques" "sans précédent" (Quai d'Orsay)

12:09
France

Sur RMC, Kaaris annonce un combat avec Booba "en Tunisie, au mois de juin"