Vous êtes ici
02/02/18
18:13

Réforme de l’Etat : incertitude chez les fonctionnaires

Dans le cadre de la réforme de l’Etat, le gouvernement a annoncé jeudi une série de mesures pour la fonction publique. Parmi elles : plan de départs volontaires et renforcement des contractuels. Les principaux concernés sont partagés entre inquiétude et expectative.

20180203-DH 800px-hotel_du_departement_strasbourg.jpg

Douche froide chez les fonctionnaires. Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes publics, a annoncé, jeudi 1er février, la création d'un plan de départs volontaires pour les agents de la fonction publique. Quant au premier ministre Edouard Philippe, il a dit vouloir étendre « largement » le recours aux contractuels et développer la rémunération au « mérite » dans l’administration. Trois mesures étudiées dans le cadre de la réforme de l’Etat, avec pour objectif la suppression de 120 000 postes de fonctionnaires. Présenté comme un nouveau contrat social par le gouvernement, les principaux intéressés, eux, ne l’entendent pas de cette oreille.

« S’il y a un chèque au bout, pourquoi pas », déclare Sylvie, 55 ans, agent à CUS habitat, bailleur social. Arrivée dans le public il y a 20 ans, cette Alsacienne serait tentée par une retraite anticipée. Mais elle ne fait pas de son cas une généralité : « Tout dépend de l’âge, de la situation familiale, du métier ; autant de facteurs qui rentrent en compte », tempère-t-elle. Mais l’annonce d’un plan de départs volontaires ne fait pas l’unanimité. Manuel, qui travaille à la Cité administrative, ne comprend pas que l’Etat puisse donner un chèque « de sortie » à un fonctionnaire : « C’est indécent ! » Mireille, agent territorial au Département, se demande, elle, comment cette mesure sera financée.

« Nous ne sommes pas une entreprise »

Plus de contractuels, moins de fonctionnaires. L’idée fait frémir et touche à une des spécificités de la fonction publique : la sécurité de l’emploi. La mesure est à l’œuvre depuis 2008 et sur cinq millions de fonctionnaires, environ 940 000 étaient contractuels fin 2015. Des contrats qui restent précaires. « Il y a plus de CDD que de CDI maintenant », déplore Pascale, employée à l’Eurométropole. « Une plaie », complète Mireille, au Département.

Concernant la rémunération « au mérite », les avis sont plus tranchés. Si certains agents territoriaux sont récompensés par des primes, comme ce fut le cas il y a peu au Conseil départemental du Bas-Rhin, d’autres fonctionnaires aspirent à cette reconnaissance. « La grille de salaire actuelle, j’en pâtis. Je suis bloqué par mon grade mais je ne vois pas ma situation évoluer », regrette Christian, 50 ans. «  Il y a une certaine discrimination aujourd’hui, les salaires ne sont pas équitables, il y a des abus », confie un autre agent de la cité administrative. Et puis, il y a les sceptiques : « Comment peut-on évaluer la productivité d’un travail intellectuel ?, interroge Thomas, 29 ans. Nous ne sommes pas une entreprise, nous ne faisons pas de bénéfices. »

Indignation et incompréhension

C’est précisément cette conception entrepreneuriale de la fonction publique que redoutent les fonctionnaires. « On a l’impression qu’on veut plaquer une vision de l’entreprise sur l’Etat », regrette un fonctionnaire syndiqué de 45 ans. Le plan annoncé par le gouvernement prévoit aussi une possible évaluation des administrations qui accueillent du public (écoles, tribunaux, hôpitaux, CAF...). Des indicateurs de résultat et de qualité de service, prenant en compte la satisfaction des usagers. « Du flicage », selon Sylvie : « C’est pour mettre la pression aux gens, alors que ce n’est déjà pas facile d’accueillir le public ». L’employée de la CUS craint l’émergence d’un discours productiviste : « Ce sera à celui qui fera le mieux, qui ira le plus haut ».

Avec cette réforme, beaucoup redoutent la disparition pure et simple du statut de fonctionnaire, un statut de « bouc émissaire » : « On est un service à part, avec une caisse de retraite à part. Normal que ça fasse des jaloux, notamment dans le privé », développe Pascale devant l’Eurométropole. Pour Mireille, la fonction publique est en danger, et cela depuis plusieurs années déjà. L’Etat devrait selon elle se concentrer sur d’autres sujets : « On reproche aux fonctionnaires d’être trop nombreux. On veut supprimer des postes, alors qu’on devrait créer des emplois là où il y en a besoin, chez les infirmières par exemple ».

Si l’indignation et l’incompréhension sont de mise chez les fonctionnaires, certains restent prudents : « On ne sait pas vraiment ce qui va se passer, on n’a pas plus de détail. J’ai lu quelques articles ce matin mais je ne sais pas trop où cela va nous mener », confie une employée de la Cité administrative. Une situation incertaine et floue, dont les fonctionnaires attendent impatiemment le dénouement.

Camille Langlade

Photo : Jean-Luc Stadler

Imprimer la page

Fil info

17:18
France

Des zadistes ont bloqué hier et aujourd'hui le débrouissaillage de l'ancienne "route des chicanes" sur le site de Notre-Dame des Landes.

17:08
France

L'hébergeur du suspect de l'attaque du Thalys en 2015 vient d'être remis à la France par les autorités belges.

17:06
France

Crash d'hélicoptères militaires dans le Var : "l'hypothèse d'une collision" privilégiée, selon le procureur de Marseille.

16:59
France

Nice : Un curé de la région de Nice suspendu après une plainte pour des faits présumés d'attouchements sexuels sur mineurs.

16:35
France

Les syndicats pénitentiaires FO et CGT appellent à manifester lundi devant la direction de l'Administration pénitentiaire.

16:28
France

Perturbateurs endocriniens : "Les moyens ne sont pas à la hauteur des enjeux et des coûts pour la santé", selon un rapport publié vendredi.

16:10
France

L'enfant de confession juive agressé à Sarcelles et son grand frère ont été auditionnés dans le cadre de l'enquête.

15:02
France

Au tribunal de Cayenne (Guyanne), 1581 plaintes ont été classées sans suite en 2017, faute d'avoir été traitées à temps.

14:43
France

Après 3 mois de grève, un accord de sortie du conflit se dessine pour les employés de nettoyage à l'hôtel Holiday Inn de Clichy.

14:38
France

EPR de Flamanville : démarrage confirmé pour la fin de l'année, début de l'exploitation commerciale en 2019 selon le PDG d'EDF.

14:12
France

Ascoval : Bruno Le Maire annonce que l'État apportera 5 millions d'euros pour "soutenir l'activité du site" de Saint-Saulve (Nord).

13:57
France

Le PDG de Lactalis, Emmanuel Besnier, présente ses excuses aux familles victimes de la salmonellose.

13:50
France

Le parquet de Paris demande le placement en détention du théologien suisse Tariq Ramadan, accusé de viols.

13:21
France

L'ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin décidera à la fin de l'année s'il quitte ou pas Les Républicains, a-t-il annoncé aux Échos.

12:58
France

La ligne du RER C dans Paris intra-muros restera fermée jusqu'au 10 février au minimum, selon la SNCF.

12:25
France

Téléphone au volant : même à l'arrêt moteur éteint, le conducteur peut se faire verbaliser, juge la Cour de cassation.

12:14
France

Nouvelle manifestation des agriculteurs dans le Sud-Ouest. Protestation contre la révision européenne de la carte des "zones défavorisées".

12:11
France

Les compétences disciplinaires de l'agence antidopage contraires à la Constitution. L'Afld est juge et partie (Conseil constitutionnel).

11:43
France

Affaire Fiona : Cécile Bourgeon absente aujourd'hui au procès. "Elle n'était pas en état de remonter" selon son avocat.

11:21
France

L'élection de la députée Samantha Cazebonne (LREM, 5e circ. des Français de l'étranger) a été invalidée par le Conseil constitutionnel.

10:39
France

Accident d'hélicoptères dans le Var : la ministre des Armées Florence Parly se rendra sur place en début d'après-midi.

10:35
France

Un skieur de 49 ans a trouvé la mort jeudi dans les Vosges, asphyxié par une coulée de neige sur le versant vosgien du Ballon d'Alsace.

10:25
France

Crash d'hélicoptères militaires dans le Var : les deux appareils se sont percutés, bilan de cinq morts confirmé, aucun survivant.

09:53
France

L'eurodéputé FN Édouard Ferrand est décédé jeudi soir à Paris des suites d'une longue maladie.

09:46
France

Au moins cinq morts dans deux crashs d'hélicoptères de l'armée dans le Var.

09:04
France

Tariq Ramadan, théologien musulman accusé de viols, est présenté aujourd'hui à un juge d'instruction.

19:30
France

Le bilan de la rixe entre migrants à Calais grimpe à huit blessés. Trois ont un pronostic vital engagé.

19:13
France

Une nouvelle proposition de la France insoumise rejetée : la révision de la Constitution pour y inscrire le droit d'accès à l'eau.