Vous êtes ici
12/09/18
16:23

L'ouragan Florence se rapproche de la côte est des Etats-Unis

La tempête a été rétrogradée en catégorie 2. Les premières fortes rafales toucheront les côtes américaines dans la nuit de jeudi à vendredi.

Les Américains sont habitués à ce phénomène naturel qui se reproduit tous les ans, surtout entre juillet et septembre, dans l’Atlantique Nord. L'ouragan Florence se déplace à une vitesse allant jusqu’à 180 km/h. Il a été rétrogradé en catégorie 2, à l’approche des côtes américaines, jeudi 13 septembre au matin. Quand il arrivera sur le littoral, il détruira bâtiments, routes et mettra en danger la vie de nombreuses personnes. L’Agence fédérale de gestion des situations d’urgence (FEMA) s’attend également à des coupures d’électricité et des inondations.

Un ouragan potentiellement dévastateur

Selon les prévisions météo, Florence a le potentiel de devenir l’ouragan le plus fort et dévastateur depuis des décennies. Pour gagner en puissance et accélerer sa vitesse, un ouragan a besoin d'eau chaude. Vu que l'Atlantique est actuellement à 1,5 degrés de plus qu'à la normale, Florence est plus puissant que d'autres ouragans. De plus, cette hausse de température implique que l'air peut absorber plus d'humidité, ce qui causera plus de précipitations. Ces pluies et les inondations sont la principale raison d'un grand nombre de morts dans ces situations. La plupart des ouragans ne frappent pas le continent directement, mais Florence le fera, car un anticyclone l'empêche de changer de direction.

Pour minimiser les dommages causés, les citoyens se préparent. Ils remplissent des sacs de sable contre la pluie et les inondations attendues et calfeutrent les fenêtres contre le vent. Pour garantir la sécurité des habitants, les états les plus concernés, la Caroline du Sud, la Caroline du Nord et la Virginie, les ont priés de partir des littoraux. Malgré le danger, quelques habitants prévoient de rester et font des stocks de vivres.

 

FEMA prévient les habitants qu'ils doivent quitter les zones en danger le jeudi au plus tard pour être parti avant l'ouragan.

Le classement des ouragans

Pour classifier un ouragan sur l’océan Atlantique, les météorologues se servent de l’échelle de Saffir-Simpson qui compte 5 catégories. Elle a pour but de décrire les effets potentiels sur les infrastructures en se servant de la vitesse des vents. Vu que les effets dépendent de nombreuses raisons comme la topographie d’un lieu ou de la résistance des bâtiments, l’échelle peut seulement servir d'indication. En catégorie 1, les vents ont une vitesse de 119 à 153 km/h, mais ne causent normalement pas de dégâts au niveau des bâtiments. Par contre, la végétation et les panneaux de signalisation sont concernés. L’ouragan Florence est actuellement classé en catégorie 2 ce qui correspond à une vitesse de 180 km/h. Mais il demeure « extrêmement dangereux » selon les autorités. De 800 km de diamètre, les vagues qu’il creuse pourraient atteindre 24 mètres. Enfin, parce que les précipitations devraient être hors normes : plus de 40 000 milliards de litres d’eau en moins de 48 heures sur la Caroline du Nord, la Caroline du Sud et la Virginie.

Les deux derniers ouragans de la catégorie 5 aux Etats-Unis étaient Irma et Maria l’été dernier. Ce dernier a fait 3 millions de morts et a détruit de grandes parties de la Dominique et de Porto-Rico en causant un dégât de 90 milliards de dollar. Irma était le plus puissant ouragan depuis 1980 et a frappé le nord de Cuba ainsi qu'une partie de la Floride. Grâce à une évacuation de 6 millions de personnes, le nombre de morts est relativement bas avec près de 130 personnes en comparaison avec Maria.

Melina Lang

Imprimer la page

Fil info

09:38
Monde

Des milliers de personnes défilaient, jeudi, à Haïti pour protester contre l'inflation et demander le départ du président Jovenel Moïse.

09:12
Monde

Crise diplomatique France/Italie : le rappel de l'ambassadeur français vise à "marquer le coup", explique Benjamin Griveaux.

17:32
Monde

Le groupe Etat islamique ne contrôle plus que moins de 1% de son "califat", selon la coalition internationale antijihadiste.

16:48
Monde

Cacophonie à Bruxelles. Theresa May a déclaré que le Brexit aura lieu dans les temps. Donald Tusk, lui, ne voit pas de "percées sérieuses".

15:29
Monde

La Lettonie annonce qu'elle facilitera la vie des 800 résidents britanniques sur son sol en cas de Brexit.

13:00
Monde

L'Ukraine inscrit l'objectif d'adhésion à l'UE et l'Otan dans sa Constitution

10:56
Monde

Les quatre dernières années ont été les plus chaudes jamais enregistrées, selon l'ONU.

10:40
Monde

Procès Nemmouche : deux journalistes français, anciens otages en Syrie, ont formellement reconnu Mehdi Nemmouche comme un de leurs geôliers.

09:57
Monde

En Allemagne, le gendarme de la concurrence restreint la collecte des données personnelles des utilisateurs de Facebook.

09:54
Monde

Brésil : Incarcéré depuis avril, l'ex-président Lula condamné à 12 ans de prison supplémentaires pour corruption et blanchiment d'argent.

09:39
Monde

Tchad : Frappes de l'armée de l'air française contre des rebelles venus de Libye. Vingt véhicules ont été détruits.

18:42
Monde

Le président kényan Uhuru Kenyatta propose de l'aide au nouveau chef d'Etat de la RDC, Felix Tshisekedi, pour stabiliser son pays

18:03
Monde

Ankara condamne la journée de commémoration du génocide arménien décidée par E. Macron, l'accusant de nuire aux relations franco-turques

17:50
Monde

Des milliers d'oiseaux marins s'échouent et meurent sur les plages néerlandaises, les scientifiques soupçonnent une grave famine

16:56
Monde

Cameroun : plusieurs arrestations après des tirs à Buea. Cette région est en proie à un conflit entre séparatistes et forces de l'ordre.

15:40
Monde

Les Etats-Unis vont "continuer à diriger" la lutte contre les jihadistes malgré le retrait de leurs forces armées de Syrie

12:34
Monde

Alexis Tsipras a visité deux lieux du passé orthodoxe d’Istanbul, lors d'un déplacement destiné à apaiser les tensions entre les deux pays.

12:15
Monde

Les pourparlers entre représentants talibans et opposants au gouvernement afghan reprennent à Moscou, évinçant les autorités de Kaboul.