Vous êtes ici
22/02/17
14:06

Les tweets du chroniqueur Mehdi Meklat au coeur d'une polémique

L'affaire Mehdi Meklat déclenche un raz-de-marée de réactions. Cet ex-journaliste du Bondy Blog et de France Inter, est rattrapé par les tweets haineux qu'il publiait sous une autre identité.

20170222-FG mosaique_meklat.jpg

Les médias français ont largement diffusé l'affaire depuis samedi. Captures d'écran.

  • Quelle est la genèse de l'affaire ?

Pendant cinq ans, sous le pseudonyme Marcelin Deschamps qu'il a abandonné en 2015, Mehdi Meklat a proféré une multitude de messages homophobes, antisémites, injurieux à l'égard de nombreuses personnalités et faisant l'apologie du terrorisme.

Le 16 février dernier, il est l'invité de l'émission de France 5 La Grande Librairie où il fait la promotion de son second livre, Minute (éditions du Seuil), avec son partenaire Badroudine Saïd Abdallah, surnommé Badrou.

Devant son poste de télévision, une enseignante de 46 ans, qui a tenté à plusieurs reprises d'alerter sur les propos haineux de Meklat, lance plusieurs tweets qui seront ravageurs pour la future défense du chroniqueur. Les " homos ", " les juifs ", " les transsexuels ", " Charlie ", " les Français ", " les femmes ", tout y passe.

20170222-FG final_montage.jpg

Mehdi Meklat publiait des tweets contre plusieurs "cibles". Des internautes les ont recensés. Captures d'écran Twitter.

Ces publications sont vite relayées et font l'effet d'une bombe sur le réseau social. Le dessinateur et réalisateur Joann Sfar s'empare de l'affaire. " Dès que Joann Sfar m'a retweetée, ça a pris une autre dimension ", raconte l'enseignante dans Le Monde. 

  • Qui est Mehdi Meklat ?

Né en 1992 à Clichy (Hauts-de-Seine), il grandit à Saint-Ouen dans une famille modeste. En 2008, il commence sa collaboration avec son partenaire de lycée, Badroudine Saïd Abdallah. Leur duo des " Kids " nait dans le Bondy Blog, un média en ligne créé après les émeutes de 2005 pour donner la parole aux habitants des cités parisiennes. Leur style d'écriture leur permet d'être repérés par Pascale Clark, journaliste à France Inter, qui leur propose une chronique radio dans son émission " Comme on nous parle " en 2010, jusqu'en 2015.

Le 31 janvier dernier, il fait la une de l'hebdomadaire Les Inrockuptibles avec son acolyte et l'ancienne Ministre de la Justice, Christiane Taubira.

20170222-FG capture_decran.png

La Une des Inrockuptibles du 31 janvier 2017. Capture d'écran.

  • Quelle est sa défense ?

En une nuit, Mehdi Meklat supprime près de 50 000 tweets qu'il avait écrit. Le jeune chroniqueur présente ses excuses et se défend, samedi, sur les réseaux sociaux : "Jusqu'en 2015, sous le pseudo Marcelin Deschamps, j'incarnais un personnage honteux, raciste, antisémite, misogyne, homophobe, sur Twitter." Il continue en condamnant la " diarrhée verbale " de son double fictif : "Les propos de ce personnage fictif ne représentent évidemment pas ma pensée et en sont tout l'inverse."

 

  • Quelles sont les réactions des personnalités, des médias et des politiques ?

Tous ses collaborateurs proches ont très vite réagi à l'affaire. Le Bondy Blog s'est désolidarisé de ses propos tandis que sa maison d'édition les condamne. La journaliste Pascale Clark lui a apporté son soutien dans des tweets, samedi, où elle assure qu'à l'antenne il " ne fut que poésie, intelligence et humanité ". " Les comiques font ça à longueur d'antenne et tout le monde applaudit ", a-t-elle continué.

Les Inrocks, dont il faisait la Une début février avec Christiane Taubira, ont assuré ne pas avoir eu connaissance de ces messages. Le directeur de la rédaction lui demande "des excusesdans un édito. 

Quant à l'ancienne Garde des Sceaux, elle a estimé sur Facebook qu'il y avait "quelque chose à purger" chez l'ancien chroniqueur. "Il ne peut résider dans un même esprit la beauté et la profondeur d'une telle littérature et la hideur de telles pensées."

  • Quelles suites pour l'affaire ?

La Licra, l'association de lutte contre le racisme, a annoncé "avoir saisi la justice" pour ces messages "d'une radicalité inouïe", et estime, dans un communiqué, que "chacun jugera la crédibilité d'une telle défense au regard de la durée, de la violence et de la répétition des faits ". 

Dans son édito de ce mercredi, Le Monde se sert de cette affaire qui fait office de "symptôme révélateur" pour ouvrir le débat sur la violence qui imprègne les réseaux sociaux, notamment envers les journalistes: "Ce niveau de violence, auquel sont aussi exposés les journalistes qui travaillent tant sur l’extrême-droite que sur l’islam radical, est beaucoup trop toléré, y compris par les entreprises qui gèrent les réseaux sociaux."

Fanny Guiné

Imprimer la page

Fil info

17:20
France

Normandie : le chantier du projet ElecLink, une liaison électrique franco-anglaise via le tunnel sous la Manche, a été officiellement lancé.

17:10
France

Angers: un homme de 29 ans, condamné en septembre pour consultation "habituelle" de sites jihadistes a été relaxé.

16:50
France

LM Wind Power, fabricant danois de pales d'éoliennes, a annoncé la construction d'une usine à Cherbourg, employant 550 personnes.

16:38
France

Paris : cinq millions de véhicules sont équipés de pastilles Crit'Air afin de moduler la circulation et d'améliorer la qualité de l'air.

15:16
France

Présidentielle : rencontre Macron-Bayrou à 17H15 au Palais de Tokyo à Paris.

15:13
France

Présidentielle : six candidats en difficulté pour récolter les 500 parrainages protestent contre le "verrou des grands partis".

14:55
France

Grippe aviaire : la préfecture du Lot-et-Garonne a ordonné une "battue administrative à la tourterelle" pour éviter la propagation du virus.

14:19
France

Présidentielle: Corbière (LFI) regrette que le camp Hamon ne veuille "s'engager à rien".

13:53
France

Présidentielle : Hamon a interpellé Bayrou et l'a invité à se pencher sur ses propositions de "moralisation de la vie publique".

13:21
France

Essonne : deux interpellations après un tir sur la police et le braquage d'une bijouterie

13:12
France

Hamon : après l'alliance Bayrou-Macron, il y a "un candidat du centre-droit".

13:05
France

Le piratage audiovisuel coûte 1,35 milliard d'euros en France.

12:56
France

Un homme d'une cinquantaine d'années tué par balles à Marseille.

10:57
France

Une dizaine de lycées sont bloqués ce jeudi à Paris pour protester contre les violences policières.

10:47
France

Le chanteur marocain Saad Lamjarred, écroué en France pour "viol aggravé", a été entendu jeudi pour une autre affaire d'agression sexuelle.

10:43
France

Présidentielle : Jean-Vincent Placé, président de l'Union des démocrates et des écologistes (UDE), soutient Benoît Hamon.

10:38
France

Opel : les engagements sociaux seront "tenus" en cas d'acquisition par PSA, selon la direction du groupe automobile français.

18:34
France

Le Parlement a adopté son dernier texte de la législature renforçant la transparence des comptes de campagne des partis politiques.

17:59
France

Emmanuel Macron accepte l'alliance pour la présidentielle proposée par François Bayrou plus tôt dans la journée.

16:51
France

Le centriste François Bayrou (MoDem) ne sera pas candidat à l'élection présidentielle et propose une alliance à Emmanuel Macron.

16:20
France

Les subventions instituées par l'État en 2015 pour aider les journaux hebdomadaires ont été annulées par le Conseil d'Etat.

15:58
France

Dix personnes soupçonnées d'être impliquées dans l'assassinat de la richissime Monégasque Hélène Pastor ont été renvoyées devant les assises

15:58
France

Affaire Fiona : la justice rejette pour la deuxième fois la demande de remise en liberté de la mère infanticide Cécile Bourgeon.

15:29
France

Le Conseil d'Etat rejette les recours contestant les privatisations des aéroports de Lyon et Nice.

15:24
France

Le maire de Béziers Robert Ménard va distribuer aux parents de sa ville des kits de dépistage du cannabis, une première en France.

15:20
France

Claude Bartolone, le président de l'Assemblée nationale, a annoncé qu'il ne se représentera pas aux législatives en juin.

13:53
France

Jean-Michel Aulas, président de l'Olympique Lyonnais, a annoncé des ventes de joueurs "très significatives avant le 30 juin".

13:07
France

Le montant des fraudes aux prestations sociales atteint en 2016 275,4 millions d'euros, en hausse par rapport à 2015.