Vous êtes ici
24/02/17
09:32

Le Sénat pointe "l'échec" de la déradicalisation

Les mesures de déradicalisation des djihadistes en France ont échoué, l’État doit "changer de concept". C'est le bilan d'étape dressé par une mission sénatoriale, publié dans un rapport mercredi 22 février.

20170224-AM salafisten.jpg

Distribution du Coran par des salafistes. Ce mouvement religieux de l'islam est souvent mis en lien avec la radicalisation de certains jeunes. Crédit : CC by Metropolico.org

"C'est un fiasco complet, tout est à repenser, tout est à reconstruire", a déclaré le président de la commission des Lois du Sénat, Philippe Bas, à propos de la politique de contrôle et de prévention de la radicalisation islamiste. Dans leur rapport provisoire, les sénatrices Esther Benbassa (Ecologiste, Val-de-Marne) et Catherine Troendlé (Les Républicains, Haut-Rhin), dénoncent la multiplication des plans d'action après les attentats et leur manque d'efficacité. Un échec dû à la "hâte" avec laquelle les programmes de déradicalisation ont été pensés et mis en place, a précisé le Sénat dans un communiqué de presse mercredi 22 février.

Le centre de Pontourny vide

Le centre de déradicalisation de Pontourny (Indre-et-Loire), le premier et le seul en France, inquiète notamment les deux sénatrices. Dans cette ancienne bâtisse, les radicalisés sont suivis par des psychologues, des éducateurs et des aumôniers musulmans. En théorie, l'équipe doit construire un projet de réinsertion familiale et professionnelle avec les ex-djihadistes. Mais depuis le départ du dernier pensionnaire début février 2017, il n'accueille plus personne. Aucun d'eux n'y est d'ailleurs resté plus de cinq mois. Créé au lendemain des attentats terroristes de 2015, ce centre peut accueillir 25 personnes en voie de radicalisation. Depuis son ouverture en juillet 2016, il n'a reçu que neuf volontaires, comme le précise le rapport provisoire. Autre polémique : un des anciens pensionnaires a été interpellé par les forces de l'ordre à Strasbourg en janvier 2017, lors d'une permission de sortie. Il a été mis en examen avec d'autres personnes pour "association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste".

La mission sénatoriale doute fortement de l'utilité de ce centre, notamment car l’État ne peut imposer aux personnes d'y faire un séjour. "Le volontariat sur lequel repose le programme crée sa fragilité intrinsèque", écrivent-elles dans leur rapport provisoire. Elles dénoncent des "départs anticipés" de personnes à déradicaliser, "avant le terme du programme, rendant le suivi aléatoire et dépendant de la bonne volonté de la personne".

Un véritable "business" pour les associations

Esther Benbassa, co-présidente de la mission d'information, déplore aussi le développement d'un véritable "business de la radicalisation" pour les associations. En France, elles géreraient plus de 2200 cas. "Malgré leur bonne volonté, plusieurs associations, recherchant des financements publics en période de pénurie budgétaire, se sont tournées sans réelle expérience vers le secteur de la déradicalisation", a précisé la sénatrice écologiste (Val-et-Marne) devant la commission des Lois du Sénat mardi 21 février.

Autre problème : la gestion des personnes attirées par l'idéologie salafiste dans les prisons, qui sont des lieux importants de radicalisation islamiste selon le rapport. Pour lutter contre ce phénomène, l’État a créé des unités spéciales dans cinq prisons françaises afin de regrouper et isoler les personnes radicalisées des autres détenus. Une expérience pour l'instant peu "concluante", selon les sénatrices. Le ministère de la justice a désormais décidé de remplacer ses unités spéciales par six "quartiers d'évaluation de la radicalisation" dans lesquels 120 détenus pourront être accueillis pendant 4 mois.

Un numéro utile pour aider aux volontaires et leur proches

Même si elles dressent un tableau assez noir de la capacité de la France à gérer les apprentis djihadistes, les deux sénatrices relèvent quand même quelques points positifs. Parmis ceux-ci, le numéro d'appel d'urgence mis en place par le ministère de l'intérieur qui permet de signaler aux autorités des comportements suspects. Suite à cette démarche, 1 200 jeunes ont été "suivis au titre de la déradicalisation".

Créée au printemps 2016, la mission d'information sénatoriale Désendoctrinement, désembrigadement et réinsertion des djihadistes en France et en Europe est censée analyser l'efficacité des mesures politiques de déradicalisation, qui sont effectives depuis 2014. Le rapport publié mercredi est un rapport provisoire, le rapport d'étape définitif devrait être publié au cours de la semaine suivante. Le rapport définitif de la mission sénatoriale est quant à lui attendu pour juillet 2017.

Anna Manceron, Benoît Collet

Imprimer la page

Fil info

17:18
France

Des zadistes ont bloqué hier et aujourd'hui le débrouissaillage de l'ancienne "route des chicanes" sur le site de Notre-Dame des Landes.

17:08
France

L'hébergeur du suspect de l'attaque du Thalys en 2015 vient d'être remis à la France par les autorités belges.

17:06
France

Crash d'hélicoptères militaires dans le Var : "l'hypothèse d'une collision" privilégiée, selon le procureur de Marseille.

16:59
France

Nice : Un curé de la région de Nice suspendu après une plainte pour des faits présumés d'attouchements sexuels sur mineurs.

16:35
France

Les syndicats pénitentiaires FO et CGT appellent à manifester lundi devant la direction de l'Administration pénitentiaire.

16:28
France

Perturbateurs endocriniens : "Les moyens ne sont pas à la hauteur des enjeux et des coûts pour la santé", selon un rapport publié vendredi.

16:10
France

L'enfant de confession juive agressé à Sarcelles et son grand frère ont été auditionnés dans le cadre de l'enquête.

15:02
France

Au tribunal de Cayenne (Guyanne), 1581 plaintes ont été classées sans suite en 2017, faute d'avoir été traitées à temps.

14:43
France

Après 3 mois de grève, un accord de sortie du conflit se dessine pour les employés de nettoyage à l'hôtel Holiday Inn de Clichy.

14:38
France

EPR de Flamanville : démarrage confirmé pour la fin de l'année, début de l'exploitation commerciale en 2019 selon le PDG d'EDF.

14:12
France

Ascoval : Bruno Le Maire annonce que l'État apportera 5 millions d'euros pour "soutenir l'activité du site" de Saint-Saulve (Nord).

13:57
France

Le PDG de Lactalis, Emmanuel Besnier, présente ses excuses aux familles victimes de la salmonellose.

13:50
France

Le parquet de Paris demande le placement en détention du théologien suisse Tariq Ramadan, accusé de viols.

13:21
France

L'ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin décidera à la fin de l'année s'il quitte ou pas Les Républicains, a-t-il annoncé aux Échos.

12:58
France

La ligne du RER C dans Paris intra-muros restera fermée jusqu'au 10 février au minimum, selon la SNCF.

12:25
France

Téléphone au volant : même à l'arrêt moteur éteint, le conducteur peut se faire verbaliser, juge la Cour de cassation.

12:14
France

Nouvelle manifestation des agriculteurs dans le Sud-Ouest. Protestation contre la révision européenne de la carte des "zones défavorisées".

12:11
France

Les compétences disciplinaires de l'agence antidopage contraires à la Constitution. L'Afld est juge et partie (Conseil constitutionnel).

11:43
France

Affaire Fiona : Cécile Bourgeon absente aujourd'hui au procès. "Elle n'était pas en état de remonter" selon son avocat.

11:21
France

L'élection de la députée Samantha Cazebonne (LREM, 5e circ. des Français de l'étranger) a été invalidée par le Conseil constitutionnel.

10:39
France

Accident d'hélicoptères dans le Var : la ministre des Armées Florence Parly se rendra sur place en début d'après-midi.

10:35
France

Un skieur de 49 ans a trouvé la mort jeudi dans les Vosges, asphyxié par une coulée de neige sur le versant vosgien du Ballon d'Alsace.

10:25
France

Crash d'hélicoptères militaires dans le Var : les deux appareils se sont percutés, bilan de cinq morts confirmé, aucun survivant.

09:53
France

L'eurodéputé FN Édouard Ferrand est décédé jeudi soir à Paris des suites d'une longue maladie.

09:46
France

Au moins cinq morts dans deux crashs d'hélicoptères de l'armée dans le Var.

09:04
France

Tariq Ramadan, théologien musulman accusé de viols, est présenté aujourd'hui à un juge d'instruction.

19:30
France

Le bilan de la rixe entre migrants à Calais grimpe à huit blessés. Trois ont un pronostic vital engagé.

19:13
France

Une nouvelle proposition de la France insoumise rejetée : la révision de la Constitution pour y inscrire le droit d'accès à l'eau.