Vous êtes ici
22/02/17
13:53

Bayrou : les raisons de son hésitation

Le président du MoDem devrait communiquer, ce mercredi à 16h, sa décision sur une éventuelle candidature à la présidentielle. Bilan sur les différents enjeux qui peuvent influencer son choix.

20170222-T bayrounature.jpg

François Bayrou choisira entre deux options : se présenter ou se rallier à un autre candidat. 

Candidat ou pas ? Après une longue période d’indécision, François Bayrou devrait donner sa réponse définitive mercredi. Indécision il y a eu puisque les enjeux d’une candidature du leader centriste sont nombreux.

Durant ces dernières semaines, le triple candidat à la présidentielle n’a pas cessé de peser le pour et le contre avant de se lancer dans une nouvelle course élyséenne. Principale inquiétude du président du MoDem : il ne veut pas apparaître comme "le perturbateur qui pourrait conduire à un second tour Le Pen-Hamon ou Le Pen-Mélenchon". Il semble aussi très inquiet par le score grandissant de Marine Le Pen dans les sondages qui, selon lui, "est encore plus élevé dans la réalité". L’actuel maire de Pau est loin de minimiser la décision qu’il doit prendre. "Il y a de grandes responsabilités à se porter candidat et je ne les élude pas", a-t-il martelé. François Bayrou est dans une position délicate. S'il se retire, il n'aura plus de visibilité sur la scène politique et ses potentiels électeurs seraient tenter de gagner un autre clan politique. Cependant, en s'engageant dans la campagne, il pourrait être le créateur d'autres divisions qui seraient favorables aux extrêmes et à Benoit Hamon. Ce qu'il veut absolument éviter.  

Un potentiel ralliement compliqué

François Bayrou a pourtant essayé de jouer la politique de la main tendue. Même si Alain Juppé avait son soutien lors de la primaire à droite, il a pris contact avec François Fillon lorsque celui-ci a raflé la mise, avec pour but un éventuel accord pour les législatives. Mais l’ancien premier ministre étant actuellement englué dans le "Penelope Gate", il ne peut plus être une solution possible selon le MoDem. Son président a d’ailleurs déclaré le 15 février lors de l’émission "Questions d’info" qu’il ne comprenait pas "l’obstination de François Fillon", avant d’ajouter que "le soutenir était impossible". 

La semaine dernière, le Béarnais a même repris contact avec Emmanuel Macron qu’il a pourtant taxé d’être le candidat "des puissances d’argent ". Sans succès.  Aucun des deux hommes ne semble être une bonne alternative pour le MoDem. Un ralliement paraît donc compliqué. 

 

François Bayrou a terminé 4ème lors du premier tour de la présidentielle de 2002, 3ème en 2007 et 5ème en 2012.

Les difficultés de la campagne

Les finances du MoDem sont saines et une éventuelle campagne présidentielle de son leader ne poserait pas de problème. En 2007, le montant de la campagne du maire de Pau s’était élevé à 9 millions d’euros. Celle de 2012 n’avait coûté que 6,9 millions. En 2017, le coût pourrait encore être inférieur. Seul bémol, pour être remboursé, un candidat à la présidentielle doit dépasser la barre des 5% des suffrages exprimés. A l’heure actuelle, François Bayrou est crédité de 4,5 à 5% d’intentions de vote. Le risque pour le parti centriste de ne pas voir rembourser la campagne de son président est donc non négligeable.

Autre écueil possible : les 500 parrainages dont doit se munir tout candidat à la présidentielle. Les signatures doivent être remises au plus tard mi-mars. Si selon le MoDem, "le parti peut compter sur une base de 350 élus", le calcul est simple : 150 signatures restent à trouver en moins d’un mois.

Une potentielle quatrième campagne du Béarnais serait non seulement le début d’une course contre la montre pour son parti mais aussi un nouveau défi de taille dans sa carrière politique. 

Donovan Thiebaud

Imprimer la page

Fil info

17:20
France

Normandie : le chantier du projet ElecLink, une liaison électrique franco-anglaise via le tunnel sous la Manche, a été officiellement lancé.

17:10
France

Angers: un homme de 29 ans, condamné en septembre pour consultation "habituelle" de sites jihadistes a été relaxé.

16:50
France

LM Wind Power, fabricant danois de pales d'éoliennes, a annoncé la construction d'une usine à Cherbourg, employant 550 personnes.

16:38
France

Paris : cinq millions de véhicules sont équipés de pastilles Crit'Air afin de moduler la circulation et d'améliorer la qualité de l'air.

15:16
France

Présidentielle : rencontre Macron-Bayrou à 17H15 au Palais de Tokyo à Paris.

15:13
France

Présidentielle : six candidats en difficulté pour récolter les 500 parrainages protestent contre le "verrou des grands partis".

14:55
France

Grippe aviaire : la préfecture du Lot-et-Garonne a ordonné une "battue administrative à la tourterelle" pour éviter la propagation du virus.

14:19
France

Présidentielle: Corbière (LFI) regrette que le camp Hamon ne veuille "s'engager à rien".

13:53
France

Présidentielle : Hamon a interpellé Bayrou et l'a invité à se pencher sur ses propositions de "moralisation de la vie publique".

13:21
France

Essonne : deux interpellations après un tir sur la police et le braquage d'une bijouterie

13:12
France

Hamon : après l'alliance Bayrou-Macron, il y a "un candidat du centre-droit".

13:05
France

Le piratage audiovisuel coûte 1,35 milliard d'euros en France.

12:56
France

Un homme d'une cinquantaine d'années tué par balles à Marseille.

10:57
France

Une dizaine de lycées sont bloqués ce jeudi à Paris pour protester contre les violences policières.

10:47
France

Le chanteur marocain Saad Lamjarred, écroué en France pour "viol aggravé", a été entendu jeudi pour une autre affaire d'agression sexuelle.

10:43
France

Présidentielle : Jean-Vincent Placé, président de l'Union des démocrates et des écologistes (UDE), soutient Benoît Hamon.

10:38
France

Opel : les engagements sociaux seront "tenus" en cas d'acquisition par PSA, selon la direction du groupe automobile français.

18:34
France

Le Parlement a adopté son dernier texte de la législature renforçant la transparence des comptes de campagne des partis politiques.

17:59
France

Emmanuel Macron accepte l'alliance pour la présidentielle proposée par François Bayrou plus tôt dans la journée.

16:51
France

Le centriste François Bayrou (MoDem) ne sera pas candidat à l'élection présidentielle et propose une alliance à Emmanuel Macron.

16:20
France

Les subventions instituées par l'État en 2015 pour aider les journaux hebdomadaires ont été annulées par le Conseil d'Etat.

15:58
France

Dix personnes soupçonnées d'être impliquées dans l'assassinat de la richissime Monégasque Hélène Pastor ont été renvoyées devant les assises

15:58
France

Affaire Fiona : la justice rejette pour la deuxième fois la demande de remise en liberté de la mère infanticide Cécile Bourgeon.

15:29
France

Le Conseil d'Etat rejette les recours contestant les privatisations des aéroports de Lyon et Nice.

15:24
France

Le maire de Béziers Robert Ménard va distribuer aux parents de sa ville des kits de dépistage du cannabis, une première en France.

15:20
France

Claude Bartolone, le président de l'Assemblée nationale, a annoncé qu'il ne se représentera pas aux législatives en juin.

13:53
France

Jean-Michel Aulas, président de l'Olympique Lyonnais, a annoncé des ventes de joueurs "très significatives avant le 30 juin".

13:07
France

Le montant des fraudes aux prestations sociales atteint en 2016 275,4 millions d'euros, en hausse par rapport à 2015.