Vous êtes ici
22/02/17
13:53

Bayrou : les raisons de son hésitation

Le président du MoDem devrait communiquer, ce mercredi à 16h, sa décision sur une éventuelle candidature à la présidentielle. Bilan sur les différents enjeux qui peuvent influencer son choix.

20170222-T bayrounature.jpg

François Bayrou choisira entre deux options : se présenter ou se rallier à un autre candidat. 

Candidat ou pas ? Après une longue période d’indécision, François Bayrou devrait donner sa réponse définitive mercredi. Indécision il y a eu puisque les enjeux d’une candidature du leader centriste sont nombreux.

Durant ces dernières semaines, le triple candidat à la présidentielle n’a pas cessé de peser le pour et le contre avant de se lancer dans une nouvelle course élyséenne. Principale inquiétude du président du MoDem : il ne veut pas apparaître comme "le perturbateur qui pourrait conduire à un second tour Le Pen-Hamon ou Le Pen-Mélenchon". Il semble aussi très inquiet par le score grandissant de Marine Le Pen dans les sondages qui, selon lui, "est encore plus élevé dans la réalité". L’actuel maire de Pau est loin de minimiser la décision qu’il doit prendre. "Il y a de grandes responsabilités à se porter candidat et je ne les élude pas", a-t-il martelé. François Bayrou est dans une position délicate. S'il se retire, il n'aura plus de visibilité sur la scène politique et ses potentiels électeurs seraient tenter de gagner un autre clan politique. Cependant, en s'engageant dans la campagne, il pourrait être le créateur d'autres divisions qui seraient favorables aux extrêmes et à Benoit Hamon. Ce qu'il veut absolument éviter.  

Un potentiel ralliement compliqué

François Bayrou a pourtant essayé de jouer la politique de la main tendue. Même si Alain Juppé avait son soutien lors de la primaire à droite, il a pris contact avec François Fillon lorsque celui-ci a raflé la mise, avec pour but un éventuel accord pour les législatives. Mais l’ancien premier ministre étant actuellement englué dans le "Penelope Gate", il ne peut plus être une solution possible selon le MoDem. Son président a d’ailleurs déclaré le 15 février lors de l’émission "Questions d’info" qu’il ne comprenait pas "l’obstination de François Fillon", avant d’ajouter que "le soutenir était impossible". 

La semaine dernière, le Béarnais a même repris contact avec Emmanuel Macron qu’il a pourtant taxé d’être le candidat "des puissances d’argent ". Sans succès.  Aucun des deux hommes ne semble être une bonne alternative pour le MoDem. Un ralliement paraît donc compliqué. 

 

François Bayrou a terminé 4ème lors du premier tour de la présidentielle de 2002, 3ème en 2007 et 5ème en 2012.

Les difficultés de la campagne

Les finances du MoDem sont saines et une éventuelle campagne présidentielle de son leader ne poserait pas de problème. En 2007, le montant de la campagne du maire de Pau s’était élevé à 9 millions d’euros. Celle de 2012 n’avait coûté que 6,9 millions. En 2017, le coût pourrait encore être inférieur. Seul bémol, pour être remboursé, un candidat à la présidentielle doit dépasser la barre des 5% des suffrages exprimés. A l’heure actuelle, François Bayrou est crédité de 4,5 à 5% d’intentions de vote. Le risque pour le parti centriste de ne pas voir rembourser la campagne de son président est donc non négligeable.

Autre écueil possible : les 500 parrainages dont doit se munir tout candidat à la présidentielle. Les signatures doivent être remises au plus tard mi-mars. Si selon le MoDem, "le parti peut compter sur une base de 350 élus", le calcul est simple : 150 signatures restent à trouver en moins d’un mois.

Une potentielle quatrième campagne du Béarnais serait non seulement le début d’une course contre la montre pour son parti mais aussi un nouveau défi de taille dans sa carrière politique. 

Donovan Thiebaud

Imprimer la page

Fil info

17:18
France

Des zadistes ont bloqué hier et aujourd'hui le débrouissaillage de l'ancienne "route des chicanes" sur le site de Notre-Dame des Landes.

17:08
France

L'hébergeur du suspect de l'attaque du Thalys en 2015 vient d'être remis à la France par les autorités belges.

17:06
France

Crash d'hélicoptères militaires dans le Var : "l'hypothèse d'une collision" privilégiée, selon le procureur de Marseille.

16:59
France

Nice : Un curé de la région de Nice suspendu après une plainte pour des faits présumés d'attouchements sexuels sur mineurs.

16:35
France

Les syndicats pénitentiaires FO et CGT appellent à manifester lundi devant la direction de l'Administration pénitentiaire.

16:28
France

Perturbateurs endocriniens : "Les moyens ne sont pas à la hauteur des enjeux et des coûts pour la santé", selon un rapport publié vendredi.

16:10
France

L'enfant de confession juive agressé à Sarcelles et son grand frère ont été auditionnés dans le cadre de l'enquête.

15:02
France

Au tribunal de Cayenne (Guyanne), 1581 plaintes ont été classées sans suite en 2017, faute d'avoir été traitées à temps.

14:43
France

Après 3 mois de grève, un accord de sortie du conflit se dessine pour les employés de nettoyage à l'hôtel Holiday Inn de Clichy.

14:38
France

EPR de Flamanville : démarrage confirmé pour la fin de l'année, début de l'exploitation commerciale en 2019 selon le PDG d'EDF.

14:12
France

Ascoval : Bruno Le Maire annonce que l'État apportera 5 millions d'euros pour "soutenir l'activité du site" de Saint-Saulve (Nord).

13:57
France

Le PDG de Lactalis, Emmanuel Besnier, présente ses excuses aux familles victimes de la salmonellose.

13:50
France

Le parquet de Paris demande le placement en détention du théologien suisse Tariq Ramadan, accusé de viols.

13:21
France

L'ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin décidera à la fin de l'année s'il quitte ou pas Les Républicains, a-t-il annoncé aux Échos.

12:58
France

La ligne du RER C dans Paris intra-muros restera fermée jusqu'au 10 février au minimum, selon la SNCF.

12:25
France

Téléphone au volant : même à l'arrêt moteur éteint, le conducteur peut se faire verbaliser, juge la Cour de cassation.

12:14
France

Nouvelle manifestation des agriculteurs dans le Sud-Ouest. Protestation contre la révision européenne de la carte des "zones défavorisées".

12:11
France

Les compétences disciplinaires de l'agence antidopage contraires à la Constitution. L'Afld est juge et partie (Conseil constitutionnel).

11:43
France

Affaire Fiona : Cécile Bourgeon absente aujourd'hui au procès. "Elle n'était pas en état de remonter" selon son avocat.

11:21
France

L'élection de la députée Samantha Cazebonne (LREM, 5e circ. des Français de l'étranger) a été invalidée par le Conseil constitutionnel.

10:39
France

Accident d'hélicoptères dans le Var : la ministre des Armées Florence Parly se rendra sur place en début d'après-midi.

10:35
France

Un skieur de 49 ans a trouvé la mort jeudi dans les Vosges, asphyxié par une coulée de neige sur le versant vosgien du Ballon d'Alsace.

10:25
France

Crash d'hélicoptères militaires dans le Var : les deux appareils se sont percutés, bilan de cinq morts confirmé, aucun survivant.

09:53
France

L'eurodéputé FN Édouard Ferrand est décédé jeudi soir à Paris des suites d'une longue maladie.

09:46
France

Au moins cinq morts dans deux crashs d'hélicoptères de l'armée dans le Var.

09:04
France

Tariq Ramadan, théologien musulman accusé de viols, est présenté aujourd'hui à un juge d'instruction.

19:30
France

Le bilan de la rixe entre migrants à Calais grimpe à huit blessés. Trois ont un pronostic vital engagé.

19:13
France

Une nouvelle proposition de la France insoumise rejetée : la révision de la Constitution pour y inscrire le droit d'accès à l'eau.