Vous êtes ici
22/02/17
13:53

Bayrou : les raisons de son hésitation

Le président du MoDem devrait communiquer, ce mercredi à 16h, sa décision sur une éventuelle candidature à la présidentielle. Bilan sur les différents enjeux qui peuvent influencer son choix.

20170222-T bayrounature.jpg

François Bayrou choisira entre deux options : se présenter ou se rallier à un autre candidat. 

Candidat ou pas ? Après une longue période d’indécision, François Bayrou devrait donner sa réponse définitive mercredi. Indécision il y a eu puisque les enjeux d’une candidature du leader centriste sont nombreux.

Durant ces dernières semaines, le triple candidat à la présidentielle n’a pas cessé de peser le pour et le contre avant de se lancer dans une nouvelle course élyséenne. Principale inquiétude du président du MoDem : il ne veut pas apparaître comme "le perturbateur qui pourrait conduire à un second tour Le Pen-Hamon ou Le Pen-Mélenchon". Il semble aussi très inquiet par le score grandissant de Marine Le Pen dans les sondages qui, selon lui, "est encore plus élevé dans la réalité". L’actuel maire de Pau est loin de minimiser la décision qu’il doit prendre. "Il y a de grandes responsabilités à se porter candidat et je ne les élude pas", a-t-il martelé. François Bayrou est dans une position délicate. S'il se retire, il n'aura plus de visibilité sur la scène politique et ses potentiels électeurs seraient tenter de gagner un autre clan politique. Cependant, en s'engageant dans la campagne, il pourrait être le créateur d'autres divisions qui seraient favorables aux extrêmes et à Benoit Hamon. Ce qu'il veut absolument éviter.  

Un potentiel ralliement compliqué

François Bayrou a pourtant essayé de jouer la politique de la main tendue. Même si Alain Juppé avait son soutien lors de la primaire à droite, il a pris contact avec François Fillon lorsque celui-ci a raflé la mise, avec pour but un éventuel accord pour les législatives. Mais l’ancien premier ministre étant actuellement englué dans le "Penelope Gate", il ne peut plus être une solution possible selon le MoDem. Son président a d’ailleurs déclaré le 15 février lors de l’émission "Questions d’info" qu’il ne comprenait pas "l’obstination de François Fillon", avant d’ajouter que "le soutenir était impossible". 

La semaine dernière, le Béarnais a même repris contact avec Emmanuel Macron qu’il a pourtant taxé d’être le candidat "des puissances d’argent ". Sans succès.  Aucun des deux hommes ne semble être une bonne alternative pour le MoDem. Un ralliement paraît donc compliqué. 

 

François Bayrou a terminé 4ème lors du premier tour de la présidentielle de 2002, 3ème en 2007 et 5ème en 2012.

Les difficultés de la campagne

Les finances du MoDem sont saines et une éventuelle campagne présidentielle de son leader ne poserait pas de problème. En 2007, le montant de la campagne du maire de Pau s’était élevé à 9 millions d’euros. Celle de 2012 n’avait coûté que 6,9 millions. En 2017, le coût pourrait encore être inférieur. Seul bémol, pour être remboursé, un candidat à la présidentielle doit dépasser la barre des 5% des suffrages exprimés. A l’heure actuelle, François Bayrou est crédité de 4,5 à 5% d’intentions de vote. Le risque pour le parti centriste de ne pas voir rembourser la campagne de son président est donc non négligeable.

Autre écueil possible : les 500 parrainages dont doit se munir tout candidat à la présidentielle. Les signatures doivent être remises au plus tard mi-mars. Si selon le MoDem, "le parti peut compter sur une base de 350 élus", le calcul est simple : 150 signatures restent à trouver en moins d’un mois.

Une potentielle quatrième campagne du Béarnais serait non seulement le début d’une course contre la montre pour son parti mais aussi un nouveau défi de taille dans sa carrière politique. 

Donovan Thiebaud

Imprimer la page

Fil info

17:47
France

Jawad, le logeur des terroristes du 13 novembre à Saint-Denis, renvoyé en correctionnelle, indique une source à l'AFP.

17:35
France

Le Monde : Xavier Niel et Matthieu Pigasse reprennent chacun pour moitié les parts de Pierre Bergé, à sa demande.

16:37
France

L'hôpital de Pontarlier et son ex-directrice condamnés pour avoir exposé à l'amiante une vingtaine de salariés en 2012.

15:46
France

Le premier ministre Edouard Philippe confie au député Cédric Villani une "stratégie nationale d'intelligence artificielle partagée".

15:07
France

Emmanuel Macron à Athènes : "je ne céderai rien, ni aux fainéants, ni aux cyniques, ni aux extrêmes".

13:35
France

Pollution en Ille-et-Vilaine : le procureur de Rennes ouvre une enquête après la mort de milliers de poissons près de l'usine Lactalis.

13:11
France

9 morts, 7 disparus et 112 blessés dans les Antilles françaises, selon le dernier bilan de l'ouragan Irma, annoncé par Gérard Collomb.

12:43
France

La CGT organise une nouvelle journée de mobilisation, prévue le 21 septembre.

12:35
France

2 millions de moteurs PSA truqués, la répression des fraudes accuse le constructeur français de stratégie frauduleuse. PSA dément.

12:30
France

Huit mois ferme pour un jeune de 20 ans, qui a tiré "pour jouer" au pistolet à billes sur le principal d'un collège, à Blois.

12:13
France

Une jeune paraplégique a été attaquée par des rats pendant son sommeil à Roubaix, samedi. Grièvement blessée, elle est encore hospitalisée.

12:12
France

Onze attentats ont été déjoués en France depuis le début de l'année, a annoncé le Ministre de l'Intérieur Gérard Collomb.

12:08
France

Une dizaine de personnes s'est réunie devant l'Assemblée Nationale pour demander le retour de l'ancienne formule de Levothyrox.

11:59
France

L'autre enfant évoqué par le suspect dans l'affaire Maëlys n'existe pas, selon une source proche du dossier, relate le Dauphiné Libéré.

11:51
France

Coups de feu à Lyon (7e arr.) : intervention du Raid ce matin, onze personnes interpellées et une arme saisie. Aucun blessé.

11:41
France

Visites payantes du Palais Bourbon avec la députée Pascale Fontenel-Personne (LREM), la déontologue de l'Assemblée saisie.

10:39
France

Le Parlement est convoqué le 25 septembre en session extraordinaire. Les députés examineront le projet de loi de lutte contre le terrorisme.

10:11
France

M'Jid El Guerrab, le député mis en examen pour des violences présumées, vient d'entrer à la commission de la Défense de l'Assemblée.

10:08
France

Le conseil constitutionnel valide l'essentiel des textes sur la loi de moralisation de la vie publique, selon l'AFP.

09:56
France

L'homme d'affaires et figure du monde de la mode, Pierre Bergé, est mort ce matin à 86 ans. Plus d'informations à venir sur cuej.info.

09:49
France

Robert Ménard a déclaré sur RMC que Marine Le Pen devait "virer" Florian Philippot, qu'il juge "néfaste" pour le Front National.

09:45
France

Irma : des dégâts estimés à plus de deux cent millions d'euros aux Antilles françaises, selon le réassureur public.

09:33
France

Le budget de la justice va augmenter de 3,8% l'an prochain, a annoncé ce matin la garde des sceaux Nicole Belloubet sur RTL.

09:09
France

La ministre de l'Outre-mer Annick Girardin envoie 400 gendarmes sur Saint-Martin et Saint-Barthélémy après avoir évoqué des "pillages".

18:35
France

Un professeur de chant condamné à 18 ans de réclusion criminelle pour viol et agressions sexuelles, dans les Bouches-du-Rhône.

16:24
France

Le laboratoire pharmaceutique Sanofi abandonne le développement du vaccin contre le virus Zika, en raison de la diminution de l'épidémie.

16:18
France

Paris propose à la Belgique d'acquérir des avions de combat Rafale dans le cadre d'un partenariat.

15:51
France

Des produits servant à fabriquer des explosifs retrouvés à Thiais (Val-de-Marne), dans le box de l'un des deux suspects de Villejuif.