Vous êtes ici
02/03/18
13:45

Assurance-chômage : le gouvernement suit les syndicats

Un droit ouvert tous les cinq ans, pour les démissionnaires et les indépendants, telle est l'ambition du gouvernement concernant l'assurance chômage.

20180302-AM [Web en continu] 36840041540_97cbbcb9d6_b.jpg

Muriel Pénicaud a annoncé les orientations du gouvernement sur l'assurance chômage. Bénédicte Fouchet

Dans un entretien accordé au Parisien le 1er mars, la ministre du Travail Muriel Pénicaud a révélé les arbitrages du gouvernement concernant l'accord trouvé par les partenaires sociaux sur la réforme de l'assurance chômage, le 22 février dernier. Contrairement à celle du code du travail, elle sera menée par l'exécutif sans recours aux ordonnances.

Dans son interview, la ministre a repris les grandes lignes de cette réforme. Dans l'ensemble, l'exécutif a décidé de suivre les partenaire sociaux mais a annoncé que le gouvernement ira « plus loin » que les syndicats et le patronat sur la question de l'indemnisation chômage des démissionnaires. Il ne s'agit pas d'une concession particulière : les mesures phares de la réforme sont toutes issues du programme du candidat Macron.

  • Ouverture de l'assurance chômage pour les démissionnaires

C'est la mesure la plus emblématique de la réforme. Les démissionnaires seront indemnisés « dans les mêmes conditions que n'importe quel chômeur », même si la ministre avait envisagé dans un premier temps un droit minoré pour les premiers. Ce nouveau droit sera aussi ouvert aux démissionnaires souhaitant créer leur entreprise. Pour toucher l'assurance-chômage, ils devront présenter un projet à leur conseiller en évolution professionnelle. Ils recevront alors une indemnité pendant six mois, au terme desquels ils seront contrôlés sur leurs efforts et les moyens mis en œuvre pour en venir bout.

Les partenaires sociaux était tombés d'accord sur la possibilité pour les salariés de toucher l'assurance chômage en cas de démission tous les 7 ans : l'exécutif avance 5 ans. Mais il ne s'agit pas d'une concession extraordinaire du gouvernement : la mesure faisait partie des propositions de campagne inscrites dans le programme du candidat Macron.

« Pour la première fois, on va créer un droit pour ceux qui veulent mener un nouveau projet professionnel : créer son entreprise ou changer de métier. C'est un beau choix de société d'accompagner ceux qui ont un projet », s'est réjoui la ministre dans son entretien au Parisien.

  • Le gouvernement laisse la main aux branche pour la baisse du recours aux contrats courts

Autre mesure phare, le contrôle du recours aux contrats courts. Muriel Pénicaud a annoncé que l'exécutif respecterait le compromis entre les syndicats et le patronat. Mais le gouvernement laisse jusqu'à fin décembre aux branches pour prendre des mesures afin de modérer le recours aux emplois courts. Si elles n'y parviennent pas, un système de bonus-malus leur sera imposé. Là encore, il s''agit d'une promesse de campagne d'Emmanuel Macron, qui souhaitait « responsabiliser les employeurs » pour lutter contre la précarité de l'emploi.

  • Une ouverture partielle du droit à l'assurance chômage pour les indépendants

Dernier éléments du programme d'Emmanuel Macron concerné par la réforme : l'ouverture du droit à l'assurance chômage pour les indépendants. Seront concernés ceux qui auront mis leur activité en liquidation judiciaire et dont le bénéfice annuel était d'au moins 10 000 euros.

Ils ne cotiseront pas plus, mais ne devraient bénéficier que d'une indemnité de 800 euros pendant six mois, « financée par la CSG ». « Cette mesure vise notamment les agriculteurs dont les défaillances d'exploitations ont continué d'augmenter en 2017, les artisans, les micro-entrepreneurs, le commerçants indépendants », a expliqué la ministre. Ce plancher de 10 000 euros exclut les indépendants économiquement, comme les conducteurs de VTC ou les livreurs de nourriture, mais leur situation sera bientôt évoquée, assure t-on au ministère du travail.

Selon les critères retenus par le gouvernement, la mesure devrait concerner "entre 20 000 et 30 000 personnes par an" et coûter "quelques dizaines de millions d'euros supplémentaires" par rapport aux 180 millions budgétés par les partenaires sociaux.

  • Un durcissement des contrôles accru

Mais cette réforme s'accompagne aussi d'un durcissement des contrôles des bénéficiaires de l'assurance-chômage, déjà mentionnée dans le programme du candidat Macron là-encore. Le gouvernement souhaite « tripler les équipes de contrôle de Pôle emploi », qui « vont passer de 200 à 600 agents d'ici à la fin de l'année ».

Le renforcement des contrôles devra "aller de pair avec un accompagnement plus rapide et personnalisé des demandeurs d'emploi", a annoncé la ministre. En revanche, la question des sanctions n'est pas tranchée. « Nous allons en discuter rapidement avec les partenaires sociaux », indique Muriel Pénicaud, qui juge le système actuel « incohérent ». La notion d'offre raisonnable d'emploi va notamment être définie "plus précisément" pour que les sanctions après deux refus soient « pleinement applicables ».

Anne MELLIER

Imprimer la page

Fil info

18:40
France

Grenoble : Une skieuse de 19 ans, emportée par une avalanche à la station des Deux Alpes, vendredi après-midi, a été retrouvée vivante.

18:35
France

Paris : Airbus envisage de déplacer ou de supprimer 3.600 postes en raison des baisses de cadence de production de l'A380 et de l'A400M.

17:07
France

Didier Cazabonne, adjoint au maire de Bordeaux, et son frère sénateur devant la justice à partir de juin 2018.

15:21
France

Une avalanche à Entraunes (Alpes-Maritimes), hors du domaine skiable, a fait au moins quatre morts, un blessé et un disparu.

14:42
France

Ford : Bruno Le Maire veut mettre en place un "groupe de travail restreint" afin de maintenir l'activité sur le site à Blanquefort.

12:09
France

Scandale de la viande de cheval (2013) : La justice française ordonne le procès de quatre protagonistes.

10:54
France

Coupure de signal des chaînes TF1 par Canal+ jeudi soir, faute d'accord commercial : TF1 "scandalisé".

10:28
France

Justice : Le Conseil constitutionnel impose aux cours d'assises de motiver les peines prononcées dans les procès criminels.

10:01
France

Projet Cigéo : La préfecture de la Meuse interdit les manifestations contre l'enfouissement des déchets nucléaires à Bure.

09:31
France

Paris : La bourse ouvre en recul de 0,75% vendredi matin après l'annonce par Donald Trump de taxes douanières sur l'acier et l'aluminium.

18:32
France

La ministre de la Santé a été huée aux États généraux de la Nièvre par plus de 200 manifestants inquiets de la désertification médicale.

18:26
France

1 000 salariés de Carrefour ont manifesté devant le siège de l'entreprise à Massy, après l'annonce de milliers de suppression de postes.

18:18
France

Un corps sans vie a été retrouvé dans un train de voyageurs qui avait été acheminé vide au Technicentre SNCF de Saintes (Charente-Maritime).

18:11
France

La Voix du Nord, condamnée le 15 février pour diffamation envers la commune d'Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais), a décidé de faire appel.

17:51
France

Relaxe pour une douzaine d'éleveurs du Sud-Ouest, poursuivis pour importation de médicaments vétérinaires espagnols sans autorisation.

17:38
France

Le fonds Ardian va racheter le siège d'Europe 1 au groupe Lagardère pour un peu moins de 300 millions d'euros.

17:36
France

Pollution : Grenoble a présenté un dispositif d'interdiction progressive des véhicules de marchandises au diesel d'ici 2025.

17:20
France

EDF est "prêt" à lancer "cet été" la construction du premier parc éolien en mer français, au large de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique).

16:40
France

La Ville de Paris "reprend les choses en main" pour piloter l'installation des vélos du service Vélib, qui se fait attendre.

16:38
France

Emmanuel Macron effectuera une visite d'Etat en Inde du 9 au 12 mars, consacrée à consolider les relations bilatérales.

16:14
France

Mayotte : les principaux axes routiers toujours bloqués après deux semaines d'un fort mouvement de contestation lié à l'insécurité.

15:51
France

Les agents de Météo-France en Auvergne-Rhône-Alpes ont entamé une grève pour protester contre des suppressions d'effectifs.

15:11
France

Christian Estrosi sera "bien évidemment" candidat à sa propre succesion à la tête de la mairie de Nice en 2020.

15:02
France

Une automobiliste a été tuée dans une collision entre sa voiture et un train de marchandises sur un passage à niveau, dans la Marne.

13:35
France

Marine Le Pen présentera au congrès un nouveau nom pour le Front national. Il sera soumis à un vote des militants.

12:32
France

Marine Le Pen a été mise en examen par le parquet de Nanterre pour avoir relayé des photos d'exactions de l'Etat Islamique sur Twitter.

11:57
France

2 000 voitures sont encore bloquées près de Montpellier, en raison des chutes de neige.

11:52
France

Quatre adolescents ont été interpellés dans le Val-d'Oise après l'agression d'un garçon juif de 14 ans, mercredi soir.