Accueil > Europe > La session de mars 2015 au jour le jour > Le Parlement réaffirme son soutien aux pays touchés par Ebola
hre

Le Parlement réaffirme son soutien aux pays touchés par Ebola

hre

10 mars 2015

« Ebola a coûté la vie à 9 800 personnes, 24 000 autres sont contaminés » rappelle le Chypriote, Christos Stylianides, commissaire européen aux Affaires humanitaires. Les trois pays les plus touchés : la Sierra-Leone, le Liberia et la Guinée, veulent réduire le nombre de contaminations à « zéro cas » chez eux. Pour atteindre cet objectif, ils ont alerté la communauté internationale sur les conséquences de l'épidémie sur l'économie de leurs pays respectifs.

Coordinateur pour l'Union dans la lutte contre le virus Ebola, Christos Stylianides a réaffirmé le besoin de renforcer les systèmes de santé des pays touchés. Selon lui, il faut généraliser les soins de santé élémentaires et garantir un accès à l'eau aux populations. La priorité a également été mise sur le lancement d'une campagne de vaccination efficace pour prévenir les risques d'une prochaine épidémie.

Lors de la réunion du 3 mars 2015, les dirigeants des pays d'Afrique de l'Ouest les plus touchés ont demandé un « Plan Marshall » pour faire face à l'épidémie. Les euro-députés soutiennent cette demande. Ils réaffirment leur souhait d'entestir sur le long terme dans les systèmes de santé et d'éducation en Afrique de l'Ouest afin de garantir aux populations une meilleure information sur la maladie et aux populations les plus démunies un meilleur accès aux soins.

Une réunion de la Banque mondiale aura lieu au printemps sur ce thème. Fin mai, une conférence des donateurs se tiendra aux Nations unies.

 

Chloé Gandolfo

Imprimer la page