Vous êtes ici
10/02/22
16:30

Protection des données : Cnil 1 – Google 0

Google Analytics a recours a des tranferts de données « illégaux », dénonce la Cnil. Elle donne un mois aux sites qui utilisent le service américain pour changer d’outil.

Aucune sanction n'a été annoncée pour ceux qui continueraient à utiliser ce service. © Fernando Arcos

La Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) française s’attaque au mastodonte américain Google. C’est plus particulièrement sa branche « Analytics », service gratuit d’analyse d’audience pour des sites web, qui est visée. Un service très pratique pour les gestionnaires de ces sites, mais « illégal », juge la Cnil : les données transférées par l’entreprise vers ses serveurs américains ne sont pas suffisamment protégées. « En effet, si Google a adopté des mesures (…) celles-ci ne suffisent pas à exclure la possibilité d’accès des services de renseignements américains à ces données », écrit le régulateur.

Ce mercredi, des gestionnaires de sites web ont reçu une mise en demeure. La Cnil les contraint à abandonner le service, sous peine de sanctions – sans préciser encore lesquelles. Ils ont un mois pour se mettre en règle. La décision de l’autorité française arrive quelques jours seulement après celle de son homologue autrichien, la DSB. Le début d’une vague européenne contre Google ?

Le règlement général sur la protection des données (RGPD) exige depuis 2018, pour tout transfert de données hors de l’Europe, un niveau de protection au moins équivalent à celui de l’UE. Les États-Unis ne rencontrent pas ces exigences. Les accords successifs (Safe Harbor, Privacy Shield …) ont tous été invalidés par la Cour de justice de l’Union européenne (UE): même là, les données n’étaient pas suffisamment protégées.

L’ONG pour la protection des données personnelles Noyb, basée à Vienne, se félicite de cette décision. Et pour cause : lorsque la Cour de justice de l’UE invalide à l'été 2020 le dernier accord entre l’UE et les États-Unis, l’organisation dépose une centaine de plaintes auprès des régulateurs des pays membres contre Google Analytics et Facebook Connect. Ils sont accusés de ne pas protéger les données personnelles de leurs citoyens. La décision des autorités française et autrichienne sont les conséquences directes de ces requêtes. « Suite aux plaintes de Noyb, la CNIL déclare officiellement que les transferts de données entre l'UE et les États-Unis via Google Analytics sont illégaux et ordonne à un opérateur français de se mettre en conformité », tweete Noyb.

Plausible Analytics, alternative open source à Google Analytics, se félicite de cette décision : « Google Analytics est-il illégal ? Oui, a dit l'autorité autrichienne de protection des données et aujourd'hui l'autorité française de protection des données est d'accord ! C'est une époque passionnante pour un projet européen d'analyse Web axé sur la protection de la vie privée. »

Dans la foulée de la décision autrichienne, le géant américain s'est défendu de toute responsabilité : « Google Analytics aide les commerçants, les gouvernements, les ONG et de nombreuses autres organisations à comprendre à quel point leurs sites et applications fonctionnent pour leurs visiteurs - mais sans identifier des individus ou en les suivant sur le Web. Ce sont ces organisations, et non Google, qui contrôlent les données collectées avec les outils analytics et la manière dont elles sont utilisées », rapporte Le Monde Informatique.

« Les dominos commencent à tomber », analyse Laura Kayali, journaliste tech pour Politico. Sans nouvel accord, surveiller l’intégralité des transferts de données est une tâche titanesque. Faute de cadre légal pour les transferts transatlantiques, cette sanction ne sera sûrement pas la dernière.

Emma Bougerol

Édité par Élia Ducoulombier

Imprimer la page

Fil info

15:33
Revue de web

Meurtre d'un journaliste slovaque qui a enquêté sur l'évasion fiscale.

18:44
Revue de web

Insolite : En Australie des documents top secrets ont été trouvés dans les tiroirs d'un meuble vendu dans une boutique d'occasion.

11:05
Revue de web

Insolite : Aux Etats-Unis une femme tente d'embarquer dans l'avion avec...un paon.

10:40
Revue de web

Insolite : Au Japon un train diffuse des cris d'animaux pour éviter les collisions avec la faune sauvage.

10:05
Revue de web

Internet : Facebook interdit les publicités relative aux cryptomonnaies pour éviter les escroqueries.

13:39
Revue de web

Super Mario ne sera bientôt plus exclusif aux consoles Nintendo. Une application inédite a été développée pour l'Iphone

11:57
Revue de web

Allociné lance une application permettant la consultation des catalogues de toutes les offres de VOD comme Netflix et CanalPlay

18:03
Revue de web

Slovénie: une fontaine à bière installée au coeur d'un village pour attirer les touristes

10:44
Revue de web

Star Wars VIII : les acteurs Benicio del Toro et Laura Dern, ainsi que la comédienne Kelly Marie Tran rejoignent le casting

11:50
Revue de web

L'éditeur du bloqueur de publicité en ligne Adblock Plus lance son premier navigateur web gratuit, pour smartphones et tablettes