Vous êtes ici
14/09/22
16:45

« One Piece, c’est la raison pour laquelle je vis »

Les éditions Glénat organisaient mardi une « Nuit One Piece » pour célébrer la sortie du tome 102 du manga en avant-première. Cuej Info est allé à la rencontre des fans à la librairie Le Camphrier, à Strasbourg.

[ Plein écran ]

Le Vogue Merry, bateau de l'équipage du chapeau de paille, a été reproduit avec du carton pour cette soirée spéciale. Photo Cuej.Info / Clémence Blanche

Cet été, le Japon fêtait les 25 ans de la naissance de One Piece, le manga le plus vendu au monde. Le quinzième film issu de l’œuvre sortait également le 10 août et se plaçait à la neuvième place du box-office français. Le manga suit les péripéties d’un pirate avec un chapeau de paille appelé Monkey D. Luffy, à la recherche du « One Piece », un fabuleux trésor convoité par tous les corsaires de la galaxie et qui ferait de lui le « roi des pirates ». 

Selon la société d’étude de marché Gfk (growth from knowledge), si tous les univers graphiques sont en forte hausse ces dernières années, le genre du manga jouit d’une dynamique extraordinaire en France : en 2021, il a bénéficié de +107 % de ventes par rapport à l’année précédente. Une augmentation notamment due à l’engouement par le titre phare One Piece, qui atteignait plus de 4,3 millions d’exemplaires vendus l’année dernière. 

Qui sont les lecteurs de ce bestseller initialement destiné aux garçons adolescents, comme le veut le genre shōnen, auquel il appartient (en opposition au shōjo destiné aux jeunes filles) ? One Piece parvient pourtant à toucher un public plus large. En témoigne la « Nuit One Piece » organisée par l’éditeur Glénat dans plus d’une centaine de librairies en France, mardi 13 septembre. À la librairie japonaise Le Camphrier à Strasbourg, on croisait aussi bien fans absolus que néophytes, et un public de tout âge.

Aya, pirate fauchée mais heureuse

Beaucoup ont saisi cette occasion pour se déguiser. Aya a jeté son dévolu sur le personnage principal du manga, Luffy : un chapeau de paille orne sa tête et une cape repose sur ses épaules. Sa passion a débuté il y a trois ans, lorsqu’elle est allée voir l’un des films de la franchise au cinéma. « Je suis fan de One Piece ! A chaque arc narratif, on ne sait pas à quoi s’attendre, c’est plein d’émotion », s’exclame la jeune femme de 22 ans. « J’ai vu l’événement sur Instagram, alors je me suis dit pourquoi pas venir. Je ne regrette pas, l’ambiance est incroyable ». 

La strasbourgeoise n’a cependant pas pu acheter le tome 102 en avant-première. « Je n’ai pas assez d’argent pour le moment », plaisante-t-elle avant de partir, sa cape noire voletant dans son dos alors qu’elle rejoint ses amis dans la rue.

[ Plein écran ]

Aya fait partie des fans récentes, cela fait trois ans qu'elle suit les aventures de Luffy et ses compagnons. Photo Cuej.Info / Clémence Blanche

Myriam et Saran : One Piece, à la vie, à la mort

Bob rose feutré sur la tête et peluche à la main, Myriam tenait à se déguiser en Chopper pour la soirée. La jeune femme ne regarde l’animé One Piece que depuis trois semaines, pourtant, elle connaît déjà l’univers de la piraterie par cœur. Le responsable de sa nouvelle obsession se trouve à côté d’elle et n’est autre que son petit ami Saran. « Il ne m’a pas laissé le choix et m’a dit One Piece, c’est la raison pour laquelle je vis. Si tu veux devenir ma femme il va falloir t’y mettre… Je n’avais pas trop le choix ! », s’amuse la jeune femme en lui lançant un regard complice. « Et puis, il faut dire qu’elle entendait parler japonais au petit-déjeuner, elle ne comprenait rien donc elle en a eu marre », renchérit son copain en riant. La cosplayeuse a dû se mettre au diapason et regarde l’animé en version originale. Travaillant aux Halles à proximité, elle a même pu anticiper l’achat du tome 102 pour son compagnon qui en fait la collection. « J’ai acheté le manga en avance parce que j’étais sûre qu’il arriverait trop tard ce soir pour l’avoir », révèle-t-elle en montrant le poster offert dans l’édition collector du nouveau tome. 

[ Plein écran ]

C'est Saran qui a embarqué sa petite amie Myriam dans l'univers fantastique de One PiecePhoto Cuej.Info / Clémence Blanche

Seloua et sa fille : mangas, jeux de rôle et pixel art

Seloua, 46 ans, participe avec sa fille aux différentes activités prévues par la librairie. Perle après perle, elle reproduit minutieusement le personnage Chopper sur une petite plaque blanche en plastique. « A la base, je ne connaissais pas One Piece. Je me suis mise à regarder l’animé pour créer du lien avec ma fille et je découvre un peu plus l’univers aujourd’hui », sourit la maman sous ses boucles brunes. « Souvent on me dit que ce n'est pas de mon âge, que je ne devrais pas regarder ça, mais moi je trouve qu’il n’y a pas d’âge pour apprécier les mangas ! », affirme-t-elle avec conviction. Mère et fille sont présentes depuis quatre heures et repartiront avant la fin de la soirée à minuit. « Elle a cours à 8h demain matin, mais bon, je l’ai autorisée à rester ce soir pour lui faire plaisir », confie Seloua avec un sourire.

[ Plein écran ]

Seloua est venue avec sa fille adolescente à la « Nuit One Piece ». Elle s'est mise à regarder l'animé pour se rapprocher de sa fille, fan depuis des années. Photo Cuej.Info / Clémence Blanche

Hervé, le collectionneur aux 2 000 tomes

« Je m'étais trompé au début, jai commencé à lire le manga par le tome deux », avoue le restaurateur de 29 ans. Fan de l’œuvre depuis l’enfance, il a accumulé plus de 2 000 mangas au fil du temps. Trois affiches complètent sa collection ce soir, mais pas la chope en verre qu’il pose trop énergiquement sur le sol et se brise en mille morceaux. « Ce n’est pas grave, je l’avais eue gratuitement », dit-il en ramassant les éclats de verre. Le collectionneur ne tarit pas d’anecdotes sur la série et conseille même des livres pour ceux qui seraient tentés de s’ouvrir aux mangas. « Pour commencer, je dirais des light novel parce que ça ressemble un peu à des romans, mais dans un style japonisant », conclut-il en souriant.

[ Plein écran ]

Hervé est restaurateur, il travaille à 9 heures mercredi matin mais a quand même voulu profiter de la soirée spéciale One Piece jusqu'au bout de la nuit. Photo Cuej.Info / Clémence Blanche

Clémence Blanche

Édité par Tara Abeelack

Imprimer la page

Fil info

11:00
Culture

L’artiste chinois Ai Weiwei et le cinéaste allemand Wim Wenders sont lauréats du Praemium Imperiale, considéré comme le « Nobel des arts »

14:08
Culture

"Il avait pris la décision d'en finir", Jean-Luc Godard a eu recours au suicide assisté

16:57
Culture

Décès à 52 ans d'Isabel Torres, l'actrice transgenre de la série Veneno

11:02
Culture

Décès à 74 ans du comédien André Wilms, comédien fétiche d'Aki Kaurismäki

11:59
Culture

La maison d'édition Gallimard très inquiète du projet de la fusion avec Hachette

14:30
Culture

Début de la cérémonie des nominations aux Oscars : dix œuvres en lice dans la catégorie du meilleur long-métrages

11:21
Culture

Le jury du prix Médicis dévoile sa sélection de 13 romans en français, parmi lesquels "Le Voyage dans l'Est" de Christine Angot.

12:36
Culture

4 personnes condamnées pour homicides et blessures involontaires après l'effondrement de la scène prévue pour un concert de Madonna en 2009.

12:29
Culture

La poétesse Amanda Gorman, repérée lors de l'investiture de Joe Biden, va être publiée en Français.

12:39
Culture

Germaine Acogny, danseuse et chorégraphe franco-sénégalaise, a reçu le Lion d'or de danse 2021 de la Biennale de Venise.

16:34
Culture

L'écrivain Winston Groom, auteur de Forrest Gump est mort à l'âge de 77 ans.

15:09
Culture

Universal France cesse toute collaboration avec le rappeur Freeze Corleone, accusé de provocation à la haine raciale.

14:12
Culture

Lacoste cesse sa collaboration avec Roméo Elvis à cause des accusations d'agressions sexuelles à son encontre.

11:56
Culture

Roger Carel, voix d'Astérix et de Mickey Mouse, est mort à 93 ans.

17:55
Culture

150 personnes ont manifesté devant l'ambassade de France à Bagdad contre la publication par Charlie Hebdo des caricatures de Mahomet.