Vous êtes ici
09/09/21
17:51

Les stars cachées du karaoké

Sous les sunlights des tropiques ou aux lacs du Connemara, le répertoire en soirées karaoké ne surprend pas. Mais derrière le micro, des histoires inattendues...

Jacques et ses fans au Bunny's. © Grégoire Cherubini

Jacques, c’est la star du Bunny’s, un bar karaoké de Strasbourg. La preuve : il est le seul à avoir une bouteille de whisky avec son prénom inscrit au marqueur sur le comptoir. Et sûrement le seul à avoir comme nom de scène Johnny. "Comme le chanteur". Impossible de rater Jacques : sur son t-shirt blanc, qui brille dans la nuit grâce aux lumières UV, l’idole des jeunes fume une cigarette. 

Jacques a dit : "Johnny, je l’ai connu personnellement. J'ai joué avec lui au clavier de 1978 à 1980. Pendant deux ans, j’ai vécu des soirées inoubliables. Puis je l’ai vu 17 fois en concert, dans toute la France."

Comme Johnny, Jacques a des fans : "A chaque fois que je viens, il est là !". Linda, la vingtaine, a choisi une place sous l’écran, aux premières loges du spectacle de "Johnny". Depuis quelques années, elle habite Londres, mais revient au Bunny’s dès qu’elle est à Strasbourg. "Je chante des chansons de mon adolescence. Les gens sont nostalgiques", raconte-t-elle avant de se lever pour aller chanter Au Soleil, de Jenifer. La salle se remplit rapidement, les places assises se font rares, elle transpire la nostalgie. 

[ Plein écran ]

Mirador, True to you... Jacques chante essentiellement du Johnny Hallyday lors de ses sessions karaoké. © Grégoire Cherubini

John, la quarantaine, vient de Californie. Sa prestation sur la très énergique Basket Case, de Green Day, ne passe pas inaperçue. "Cette chanson me rend nostalgique, j’ai grandi avec", raconte l’Américain de passage pour trois jours à Strasbourg.

"Alors la photo, ça vient ?"

Les étrangers, beaucoup d’Erasmus, sont nombreux dans le bar. "On a une chanson nous aussi", nous interpelle une blonde aux yeux bleus, la vingtaine, pensant que l’on note les demandes des gens. Charlène "aka Charly B" est venue avec trois amies françaises et trois Allemands, rencontrés dans son Master. Elle regrette que leurs chansons allemandes n'aient pas beaucoup de succès au Bunny’s. 

Il est 23h30. Circuler dans le bar devient difficile, repérer qui chante aussi. Régulièrement, deux noms sont scandés par la foule. Après chaque prestation sur du Johnny, de nombreux fans demandent à Jacques une photo avec lui. "Alors la photo, ça vient ?" réclame la star, qui s’impatiente. "Un habitué du bar lui a même créé un compte Instagram, pour les fans !", nous montre Thomas sur son smartphone.

[ Plein écran ]

Le bar se rempli rapidement à partir de 23 heures. © Grégoire Cherubini

Thomas, c’est aussi une star et un pilier du Bunny’s. "Je viens trois-quatre fois par semaine, raconte-t-il. J’ai rencontré du monde ici, c’est un exutoire. Souvent, les gens chantent des chansons qui leur parlent. Par exemple, quand je chante Mon fils, ma bataille, de Balavoine, j'ai la larme à l’oeil, car je me bats pour la garde de mon fils." Les néons roses se reflètent dans ses pupilles.

Balavoine, c’est toute sa vie : "En 2011, je chantais Je ne suis pas un héros, en remplaçant "héros" par "euro". J’avais des problèmes dans les médias car je venais d’acheter le Racing Club de Strasbourg pour un euro. Donc la phrase "faut pas croire ce que disent les journaux" me parlait. Regarde, quand tu tapes mon nom sur internet il y a pas mal d’articles sur moi à l’époque." Thomas est en effet Thomas Fritz, l’ingénieur informatique qui était devenu actionnaire majoritaire du RCS en 2011, pour la somme modique de 1 euro

Il est maintenant 1h30 du matin. Jacques est toujours là, sa bouteille customisée un peu moins. On lui demande à quelle heure il compte partir. Jacques regarde sa montre. Il fait semblant d’hésiter, sourit, et lâche : "A la fermeture, vers 4 heures." Comme une étoile qui s'éteint dans la nuit.

Grégoire Cherubini

Imprimer la page

Fil info

13:45
Strasbourg

Le festival européen du film fantastique de Strasbourg commence ce vendredi 10 septembre

10:51
Strasbourg

Au Zénith, plus de 100 entreprises se réunissent ce mercredi 8 septembre pour un événement de Job Dating.

14:21
Strasbourg

Les 150 Afghans arrivés à Strasbourg le 26 août dernier terminent leur quarantaine ce mardi.

09:00
Strasbourg

Le Webex de Cuej.info revient pour une nouvelle saison !

12:17
Strasbourg

La Ville de Strasbourg a annoncé la création de 100 places d’urgence supplémentaires.

10:38
Strasbourg

Plusieurs groupes, dont les Gilets jaunes appellent à manifester pour réclamer le retour des libertés samedi à Strasbourg.

10:18
Strasbourg

Un collectif de "citoyens en colère" appele à manifester ce samedi à Strasbourg contre, entre autres, le projet de loi sécurité globale.

16:31
Strasbourg

Les rencontres de la phase de groupes et deux quarts de finale de l'Euro 2021 de Basket se dérouleront dans la capitale alsacienne.

15:45
Strasbourg

L'Université de Strasbourg a publié sur Twitter une image du nouveau planétarium, qui devrait ouvrir en 2022.

14:39
Strasbourg

Une plantation de cannabis découverte lundi sur l'île du Rohrschollen. Un homme de 57 ans interpellé.

14:36
Strasbourg

Selon le syndicat Force Ouvrière, les urgences du CHU sont saturées. Les raisons : fermeture d'une centaine de lits, manque de personnel.

13:09
Strasbourg

La rive du Rhin désormais exclue du port du masque obligatoire à Strasbourg.

10:38
Strasbourg

L'équipe de France de foot espoirs jouera en octobre à la Meinau, à Strasbourg, en vue de l'Euro 2021

15:13
Strasbourg

Rassemblement devant le Conseil de l’Europe pour la libération du leader kurde Abdullah Öcalan, emprisonné en Turquie.

12:25
Strasbourg

L'homme, d'une quarantaine d'années, tombé dans l'Ill mercredi soir au niveau du pont du Marché reste introuvable.

Articles liés