Vous êtes ici

La jeunesse de Birmanie a soif. Soif d'apprendre et d'entreprendre, soif de liberté après un demi siècle de dictature militaire. 
A Rangoun, la capitale économique qui s'éveille, les 20-30 ans, grandis à la campagne ou formés à l'étranger viennent tenter leur chance, espérant s'inventer un autre avenir que celui de leurs parents. Engagés et impatients, inquiets et généreux, les jeunes se cherchent une place dans un pays meurtri qui s'ouvre tout juste au monde.

Rester

Partir

S'engager

Imprimer la page