Vous êtes ici

A 25 ans, Paul a ce qu’on peut appeler une bonne situation. Il est employé à Genève, dans l’un des plus grands cabinets d’audit, où il est apprécié pour son travail. Pourtant Paul a donné sa démission. Passer ses journées assis derrière à un ordinateur à regarder s’aligner des colonnes de chiffres, très peu pour lui. Le jeune homme veut du concret. Il rêve d’exercer l’une de ses passions comme l’alpinisme, ou de créer son entreprise.
Mais Paul n’est pas du genre à se lancer sans avoir calculé les risques.
Confrontant sans cesse ses rêves à la réalité, il se tient sur la crête. 

Caroline SICARD

Imprimer la page