Vous êtes ici
15/09/22
15:35

Samarcande, la Genève orientale de Vladimir Poutine et Xi Jinping

Ville-monde depuis l’Antiquité, la cité ouzbèke accueille le sommet de l’Organisation de coopération de Shanghai. Elle renoue ainsi avec son rôle de carrefour des civilisations.

[ Plein écran ]

La mosquée Bibi Khanoum est l’un des monuments emblématiques de Samarcande. Elle est le symbole du syncrétisme culturel à l’œuvre dans cette ville d’Asie centrale. Flikr / Jean-Pierre Dalbéra

Les yeux du monde sont rivés sur une ville qui n’avait pas fait l’objet d’une telle attention depuis de nombreuses années. Ce jeudi 15 septembre, Samarcande, la deuxième cité la plus peuplée d’Ouzbékistan, après la capitale Tachkent, accueille le sommet de l’Organisation de coopération de Shanghai (OCS).

Vladimir Poutine et Xi Jinping, les leaders des deux pays membres les plus puissants de cette organisation à vocation économique, politique et sécuritaire, s’y rencontrent pour la première fois depuis le début de l’invasion de l’Ukraine par la Russie, il y a six mois. La venue des autres dirigeants, notamment de la Turquie, de l’Iran, de l’Inde et du Pakistan, en serait presque éclipsée. Pourtant, le but affiché de cette rencontre au sommet des puissances eurasiatiques est de renvoyer l’image d’un front uni autour de la Russie, isolée sur la scène diplomatique et affaiblie par les sanctions européennes et étatsuniennes.

Le choix de Samarcande comme théâtre de cette conférence n’a rien d’anodin. La ville a longtemps été le cœur battant de l’Asie et, d’une certaine manière, du monde. Elle pourrait être appelée à le redevenir si la constitution d’un bloc oriental en concurrence avec l’Occident se concrétise dans les années à venir.

Joyaux de l’Asie

Riche d’une culture trois fois millénaire, la lointaine Samarcande, au cœur de l’Asie centrale, est l’une des plus anciennes de la région. Au cours de son histoire mouvementée, elle a vu s’élever et disparaître de nombreux empires.

De capitale provinciale du royaume perse achéménide, elle est conquise par Alexandre le Grand au IIIe siècle avant notre ère ; reprise par les Perses – mais sassanides cette fois –, elle passe sous contrôle des Arabes omeyyades, puis de multiples tribus turques, avant d’être conquise par les Mongols, eux-mêmes délogés par le redoutable Tamerlan, qui fait de Samarcande la capitale de son empire. Les Ouzbeks, enfin, s’y établissent au XVIe siècle, et y règnent sans partage avant de passer sous le joug de l’Empire russe dans la seconde moitié du XIXe siècle. En 1925, Samarcande devient la capitale de la République socialiste soviétique d’Ouzbékistan.

Ville-monde depuis l’Antiquité, Samarcande accueille le sommet de l’Organisation de coopération de Shanghai. Capture d'écran Google maps. 

Les empires passent et la ville demeure. Si elle n’échappe pas aux vicissitudes de l’histoire (incendies et pillages), Samarcande, installée à proximité de l’Amou-Daria, l’un des rares fleuves à irriguer cette région aride, s’enrichit et s’embellit au fil des siècles. Ville-étape sur la très lucrative Route de la soie, ville d’art et de science (au XVe siècle Ulugh Beg, petit-fils de Tamerlan, y fait construire un observatoire astronomique à la pointe de la technologie de l’époque), centre religieux où se côtoient musulmans, chrétiens, juifs, zoroastriens et manichéens, Samarcande s’impose comme le centre informel de l’Asie centrale jusqu’à la conquête russe, date à laquelle la cité est reléguée au rang de ville-garnison par les tsars.

Vers une renaissance de Samarcande ?

L’Asie centrale retrouve depuis quelques années son rôle de pivot. Les Nouvelles routes de la soie, le projet pharaonique lancé sous la présidence de Xi Jinping qui vise à établir la Chine comme première puissance économique mondiale, prévoit le développement du commerce intercontinental terrestre via les ex-républiques soviétiques, dont l’Ouzbékistan fait partie. De son côté, la Russie, après avoir un temps regardé vers l’Ouest à la chute de l’Union soviétique, se tourne résolument vers l’Est. Quant à l’Iran, à l’Inde et au Pakistan, chacun ont, à leur manière, des intérêts régionaux et des liens étroits avec la Chine et la Russie.

Ce sommet de l’OCS est l’occasion pour Samarcande de faire son retour en grâce sur la scène internationale. Genève orientale en puissance, sa situation géographique centrale et sa position de carrefour des puissances, des cultures et des aires d’influence en font, pour la Chine et ses alliées, la ville idéale pour devenir le centre d’un « nouvel ordre mondial » qui entend s’affranchir de la domination de l’Occident.

Matei Danes

Édité par Christina Genet

Imprimer la page

Fil info

15:28
Monde

Ukraine : un corps avec les mains liées a été exhumé près de la ville d'Izioum, qui a été reprise aux Russes

15:15
Monde

À Samarcande, le premier ministre indien Narendra Modi dit à Poutine que ce n'est « pas le moment de faire la guerre »

14:01
Monde

À cause de bombardements et d'inondations, des centaines de djihadistes de Boko-Haram ont fui le Nigéria pour le Niger

13:52
Monde

Selon les autorités pro-russe, une explosion à Lougansk a tué le procureur général de l'administration séparatiste et son adjoint

13:11
Monde

Selon la cité du Vatican, le pape François ne se rendra pas aux funérailles d'Elizabeth II, lundi 19 septembre

13:07
Monde

Ukraine: un procureur séparatiste tué par une explosion dans l'est (selon les autorités)

12:51
Monde

Ukraine : au moins « dix salles de tortures » ont été découvertes par les autorités dans la région de Kharkiv reprise aux Russes

12:19
Monde

Le Kirghizistan annonce un cessez-le feu après l'escalade des affrontements à la frontière avec le Tadjikistan

12:01
Monde

La Russie appelle à des "mesures urgentes" pour mettre fin à l'escalade entre le Tadjikistan et le Kirghizstan qui a fait 18 blessés

11:55
Monde

Le président turc Recep Tayyip Erdogan souhaite mettre fin "au plus vite", à la guerre en Ukraine

11:24
Monde

Liban: Un homme et son fils ont braqué une banque pour récupérer leurs économies bloquées, le troisième en moins de 48h

11:15
Monde

Londres : L'accès à la queue pour espérer apercevoir le cercueil d'Elizabeth II est suspendu à cause de la trop grande affluence

11:11
Monde

Ukraine: l'ONU veut envoyer une équipe à Izioum pour enquêter sur les allégations de charniers

11:06
Monde

L'industriel indien Gautam Adani est devenu la deuxième personne la plus riche du monde selon le classement Forbes des milliardaires

11:05
Monde

Sept morts après de violentes intempéries dans le centre de l’Italie

10:59
Monde

En Chine, un violent incendie frappe un gratte-ciel dans le centre du pays

10:49
Monde

Énergie : les géants du secteur "n'ont rien fait pour mériter" leurs superprofits, selon le prix Nobel d'économie Joseph Stiglitz

10:47
Monde

Kirghizstan: une ville frontalière du Tadjikistan bombardée en pleine escalade des tensions

10:43
Monde

Le président chinois Xi Jinping appelle à remodeler l'ordre international lors d'un sommet en Ouzbékistan

10:26
Monde

Uber victime d’un piratage informatique conséquent, le hackeur affirme être un jeune homme de 18 ans