Vous êtes ici
15/09/22
17:21

Retour du loup en Alsace : « Ce prédateur est un médecin de la forêt »

Réapparu depuis plus de dix ans dans la région, et repéré il y a quelques jours en Allemagne, le grand prédateur divise. Thomas Pfeiffer est l’auteur d’une thèse et de plusieurs ouvrages sur le canidé, qu’il juge essentiel à notre écosystème.

Thomas Pfeiffer a écrit une thèse ainsi que plusieurs ouvrages sur le loup. Photo cuej.info / Luc Herincx

Disparu dans les années 1930, le loup est revenu en France il y a trente ans. Parmi les plus de 900 canidés comptabilisés dans l’Hexagone, certains sont parfois aperçus en Alsace. Considéré comme une espèce protégée, le prédateur est pourtant chassé chaque année pour défendre les troupeaux. Thomas Pfeiffer aimerait que les bergers appliquent d’autres solutions.

Un troisième loup a été aperçu dans la Forêt-Noire début septembre, à 80 km de Strasbourg. Représente-t-il une menace à vos yeux ?

Le loup n’est absolument pas agressif et ne représente aucun danger pour l’Homme. À la différence du chien, qu’on a domestiqué, il a peur de l’être vertical. Le danger, c’étaient les bêtes enragées, mais la rage a été éradiquée en France et ce sont les hybrides entre le chien et le loup, qui représentent moins de 10 % de la population actuelle. Depuis la réapparition de l’animal en 1992, il n’y a eu aucune attaque contre l’Homme.

J’attends avec impatience cette mixité génétique en Alsace entre nos loups italo-alpins et ceux de lignée germano-polonaise. Des loups affluent de partout, c’est une très bonne nouvelle, car cela montre que c’est une problématique durable donc il va falloir trouver des solutions pérennes et cela se joue maintenant. Les bergers ne peuvent plus répondre uniquement par des tirs, car ça recommence chaque année.

Ce loup aperçu en Allemagne serait responsable de la mort de deux chèvres en août. Est-il donc dangereux pour les troupeaux ?

90 % de la chasse du loup est dirigée vers des animaux sauvages. Il peut avoir une assiette très variée. En plus il peut tenir trois semaines sans manger. Ce qui est consommé par le loup représente moins de 1 % des bêtes élevées en France.

Malgré ce chiffre, un troupeau attaqué représente une perte économique pour un éleveur. N’est-ce pas un problème ?

Si. Un berger qui perd cinq à dix moutons, c’est dur, je le comprends tout à fait. Mais il faut savoir que dans ces cas-là, l’État compense la perte financière de l’éleveur. Je suis d’accord pour que des tirs contre le loup se fassent, à condition d’avoir mis tous les moyens de protection en œuvre, à savoir une clôture importante, un chien de protection et une présence humaine auprès du troupeau.

 Mais les éleveurs ne peuvent pas être présents en permanence…

Effectivement, je comprends bien leur problématique, mais il faut agir en amont, les aider et réfléchir en comités de massif montagneux à l’échelle européenne, pour mutualiser les moyens. En Suisse, les éleveurs ont des bénévoles qui travaillent les nuits pendant l’été pour garder les troupeaux. J’ai donc pensée à une idée : pourquoi ne pas former des aides-bergers dans les lycées agricoles ? Ils viendraient au secours des éleveurs qui ne peuvent pas être sur place 24 heures sur 24. Avec des tirs en l’air et des lampes frontales la nuit, le loup est intelligent : il n’attaquera pas. J’en ai parlé à des éleveurs qui seraient prêts à jouer le jeu. Former ces jeunes serait une solution d’avenir, même si, bien sûr, cela serait impossible avec les élevages intensifs, trop imposants.

Cette idée aurait un coût. Est-ce vraiment une priorité ?

La biodiversité est une priorité et nous avons des fonds européens consacrés à cela. Le loup est un médecin de la forêt : il maintient un équilibre de l’écosystème. Lorsqu’il est en meute, il cherche d’abord les animaux malades, car il s’attaque, en relais, aux bêtes fatiguées. Le loup laisse donc le meilleur gibier à l’Homme en jouant un rôle de régulation sanitaire. Il protège aussi d’autres animaux, car après s’être nourri il laisse les carcasses aux renards et aux rapaces. Il permet aussi de diminuer la population d’herbivores, permettant aux arbres de pousser et accueillir les oiseaux. Le retour de ces grands prédateurs assainit le milieu, car tous ces êtres sont dépendants les uns des autres.

Propos recueillis par Luc Herincx

Édité par Loris Rinaldi

Photo d'ouverture : Vincent Munier

Imprimer la page

Fil info

11:41
Alsace

Un Alsacien en lice pour devenir le meilleur biérologue de France

10:13
Alsace

A Fessenheim, les annonces d'Emmanuel Macron sur le nucléaire provoquent une « grosse colère »

17:27
Alsace

Alsace : disparition du professeur Luc Montagnier, prix nobel de médecine 2008

16:40
Alsace

Reichsfeld : un énorme dépôt de déchets possiblement amiantés dans la forêt

15:32
Alsace

Deux pompiers agressés en pleine opération de secours à Marckolsheim

14:30
Alsace

Mort ce matin de Jean-Claude Muller, président du Ski Club de la Vallée de Wesserling, sur les pistes du Markstein

12:30
Alsace

Europa-Park, le plus grand parc d'attractions allemand s'apprête à recruter 500 personnes

15:40
Alsace

En marge de la foire européenne de Strasbourg, se déroule la journée des maires et des présidents des intercommunalités du Bas-Rhin

10:10
Alsace

Des salariés du site de Safran à Molsheim ont appelé à un mouvement de grève et se sont réunis devant le site vendredi 10 septembre

14:33
Alsace

Découverte d'engins explosifs, d'uranium et d'écussons nazis lors d'une perquisition à Rouffach

15:34
Alsace

Un variant californien du Covid-19 a été détecté à Saverne, dans le Bas-Rhin.

14:16
Alsace

Un obus de 40 cm de long a été découvert ce matin au sud d'Haguenau.

14:59
Alsace

Des lycéens mulhousiens ont remporté le trophée de l'actualité de l'opération "Journaliste un jour" pour leur article sur l'EuroAirport.

11:48
Alsace

Une reconstitution a lieu dans l'ancien appartement de Jean-Marc Reiser à Schilltigheim, un mois après ses aveux dans l'affaire Le Tan.

17:13
Alsace

Le fabricant de chariots de supermarchés Caddie va regrouper ses activités sur le seul site de Dettwiller (Bas-Rhin) et supprimer 51 emplois

11:53
Alsace

Les recherches pour retrouver un Alsacien et un Vosgien disparus dans un accident de motoneige au Québec suspendues.

15:42
Alsace

Carambolage et bouchon entre Ostheim et Guémar dans le sens Colmar/Strasbourg, une personne blessée.

15:08
Alsace

Colmar première du classement des meilleures destinations européennes en 2020, réalisé par European Best Destinations.

13:44
Alsace

L’Aéroclub du Haut-Rhin, créé sur l’un des plus anciens aérodromes de France, fête vendredi son 90e anniversaire.

18:12
Alsace

La vigilance orange crue a été levée dans le Bas-Rhin, qui repasse en vigilance jaune, comme le département Haut-Rhinois.