Vous êtes ici
10/02/22
17:48

Opération repas gratuit à Strasbourg : «J'en ai rien à faire de faire perdre de l'argent au resto U»

Personne n'a payé son repas au restaurant universitaire Paul-Appell ce 10 février. Une action à l'initiative d'un collectif d'étudiants en lutte contre la rénovation de la cité attenante au restaurant, prévue pour mars et jugée précipitée.

350 étudiants résident actuellement à la cité universitaire Paul-Appell. © Laura Remoué

« Quand on est arrivés, on a discuté avec le personnel et ils ont accepté de bloquer les caisses du RU », déclare victorieusement Camille, entre deux distributions de tracts sur les plateaux repas ce jeudi midi. La file n'est pas plus longue que d'habitude à l'extérieur du grand bâtiment vitré qui se détache sur le ciel gris de la capitale alsacienne. A l'intérieur, les étudiants ne passent pas en caisse, et les personnels du Crous, les bras croisés, ne prélèvent pas l’argent des repas. « Ils ont exercé leur droit de retrait », précise Camille, militante active d' « Étudiant-e-s en lutte Strasbourg ». La plupart des jeunes, tantôt syndiqués à la CGT ou à « Solidaires » mais aussi militants à Génération.s, espèrent ainsi fédérer autour de la question brûlante de l'avenir des étudiants logés à Paul-Appell.

« Je n’avais jamais vu ça avant »

Les travaux de rénovation des bâtiments C et D de la cité universitaire attenante au restaurant sont prévus pour dans deux mois. La nouvelle, annoncée en octobre, a suscité une vague d'angoisse chez les étudiants sommés de quitter les lieux le 31 mars. Pour la grande majorité, les habitants des chambres étudiantes louées à Paul-Appell ont été sélectionnés sur critères sociaux. Ils n'ont pas toujours les moyens de se permettre la location d'un appartement à un particulier. Eléonore, la présidente du collectif, illustre : « Certains locataires vont être délogés et ne savent pas où ils vont vivre jusqu’à la fin de l’année. »

Dans la file, certains étudiants découvrent avec plaisir la gratuité du repas. « Je n’avais jamais vu ça avant », se réjouit Benjamin, en master d'épistémologie. Plus loin, un groupe d'étudiants à la Haute école des arts du Rhin (Hear) soutient également l’action. « J’ai arrêté de venir quand le RU n’était plus à 1€ pour tous », déclare l’un d’eux. Il se restaure désormais chez lui : c'est le hasard qui l’a amené à Paul-Appell aujourd’hui.

Une résidence envahie par les punaises de lit

Les jeunes ne nient pas la nécessité de rénover la cité universitaire, mais soulignent la précipitation dans laquelle cette initiative a été lancée : « Avec cet exemple précis, on peut mieux alerter sur ces conditions de vie étudiante », confie Eléonore. Elle évoque le manque de concertation du Crous avec les étudiants locataires, mais aussi des « trous dans les murs à cause de l’humidité » et des punaises de lit grouillant dans les chambres de la cité universitaire. La militante attaque avec virulence la promesse des « 100% de logements du Crous rénovés », défendue par la ministre de l’enseignement supérieur, Frédérique Vidal.

À l'assemblée générale qui suit le déjeuner, les militants saluent la réception de leur action. Ils abordent de nombreuses problématiques liées à la précarité étudiante : difficultés pour se nourrir, pour se loger, pour vivre dignement. Il semble évident à tous les participants que l'action doit être réitérée, mais dans un autre Crous de la ville. Alors qu'un premier participant propose de faire payer au moins un euro chaque repas, un autre étudiant s'emporte : « Moi j'en ai rien à faire de faire perdre de l'argent à un service public qui n'est plus un service public. Quand on paie nos repas avec nos cartes étudiantes, des banques touchent une part sur chaque transaction. » Sa prise de parole est saluée par les applaudissements silencieux typiques de ces assemblées générales.

Occuper la cité

La proposition d'occuper la cité Paul-Appell vient assez vite sur la table : « Ce serait bien de pouvoir rester après le 31 mars, au moins jusqu'à la fin des partiels qui finissent en juin. » Un résident de ladite cité temporise : « Le bâtiment est humide et délabré, ce n'est pas optimal » avant d'ajouter : « Mais ce serait bien d'être serein au moins pour passer nos examens. » Les étudiants projettent donc d'aller à la rencontre des jeunes logés à Paul-Appell pour voir si une occupation est envisageable. Le collectif prévoit aussi d'organiser un rassemblement devant les bureaux du Crous, à Gallia, dans les semaines qui viennent.

Félicien Rondel et  Laure Solé

Edité par Leïna Magne

Imprimer la page

Fil info

14:52
Strasbourg

Le vaccinodrome de la Collectivité européenne d'Alsace ferme ses portes le 19 février

09:56
Strasbourg

Baromètre des villes cyclables : Strasbourg perd son statut de capitale du vélo au profit de Grenoble

14:10
Strasbourg

Le pass n'est plus obligatoire pour les mineurs dans les bibliothèques et médiathèques de l'Eurométropole

12:47
Strasbourg

Un rassemblement au restaurant universitaire Paul Appell pour dénoncer l'éviction d'une centaine d'étudiants de la résidence

16:13
Strasbourg

Avec le projet de réseau express métropolitain européen, les jeunes strasbourgeois bénéficieront du train gratuit

10:35
Strasbourg

Les Batorama strasbourgeois à l’arrêt pour cause de crue.

13:45
Strasbourg

Le festival européen du film fantastique de Strasbourg commence ce vendredi 10 septembre

10:51
Strasbourg

Au Zénith, plus de 100 entreprises se réunissent ce mercredi 8 septembre pour un événement de Job Dating.

14:21
Strasbourg

Les 150 Afghans arrivés à Strasbourg le 26 août dernier terminent leur quarantaine ce mardi.

09:00
Strasbourg

Le Webex de Cuej.info revient pour une nouvelle saison !

12:17
Strasbourg

La Ville de Strasbourg a annoncé la création de 100 places d’urgence supplémentaires.

10:38
Strasbourg

Plusieurs groupes, dont les Gilets jaunes appellent à manifester pour réclamer le retour des libertés samedi à Strasbourg.

10:18
Strasbourg

Un collectif de "citoyens en colère" appele à manifester ce samedi à Strasbourg contre, entre autres, le projet de loi sécurité globale.

16:31
Strasbourg

Les rencontres de la phase de groupes et deux quarts de finale de l'Euro 2021 de Basket se dérouleront dans la capitale alsacienne.

15:45
Strasbourg

L'Université de Strasbourg a publié sur Twitter une image du nouveau planétarium, qui devrait ouvrir en 2022.