Vous êtes ici
08/09/21
18:11

Au tribunal : « Ce n'est pas de l'amour, c'est de la possession »

Après plusieurs années de violences psychologiques et physiques, Lisa se retrouve à la barre pour témoigner contre son compagnon Osman qui, deux jours plus tôt, la frappait et la poursuivait dans la maison jusqu'à l'arrivée des gendarmes.

Le tribunal judiciaire de Strasbourg. © Elia Ducoulombier

Il fait beau cette après-midi du 6 septembre, et chaud aussi. Lisa, comme toujours, tente de répondre aux caprices de son compagnon Osman. Elle est censée télétravailler mais accepte de l'emmener à son spot de pêche. Là-bas, il s'agace : le soleil tape, quelqu'un est installé à sa place, rien ne se passe comme il veut. En repartant, il s'emporte et comme souvent, c'est Lisa qui sera son exutoire. Il la frappe violemment. Aux cuisses et aux bras, alors qu'elle conduit. Sur la route, des bleus apparaissent.

Arrivés à leur domicile, à Gundershoffen, un homme attend Osman pour lui acheter du bois. Lisa en profite et court s'enfermer dans la maison, terrorisée. S'ensuit une course poursuite entre les deux. À l'intérieur et à l'extérieur du domicile. Osman défonce la porte du salon à coup de pied. Un éclat blesse Lisa au front, quelques centimètres au dessus de son œil. Plus tard, c'est avec une hache qu'il brise une fenêtre pour pénétrer dans la maison où elle s'est enfermée. Alors qu'elle lui échappe de nouveau, les gendarmes arrivent. Osman est arrêté.

Déjà condamné pour violences conjugales

Ce mercredi 8 septembre, il comparaît au tribunal de Strasbourg et, plutôt mal que bien, tente de justifier ses actes. Il était « hors de lui ». Il faisait « trop chaud ». Il avait « trop bu et fumé ». Plus tard, il évoque une hyperactivité depuis tout petit et des problèmes avec sa famille. Rien ne convainc les juges. Osman n'en est pas à son coup d'essai. En 2015, il est déjà condamné pour violences conjugales sur une compagne précédente. Lisa, elle, subit ses crises de violence depuis de longs mois. Lors de son audition par les gendarmes, elle a rapporté avoir déjà été giflée, plaquée contre le sol, empêchée de sortir de leur maison et régulièrement insultée. « Tu n'es qu'une femme bonne à baiser qui ne sait rien faire, une chienne », prend en exemple le président.

Des mots bien différents de ceux qui résonnent dans la salle d'audience ce mercredi. Les « je suis désolé » et les « je t'aime » pleuvent tout du long, au point d'excéder la Cour. « Ce n'est pas de l'amour, Monsieur, c'est de la possession », coupe le président. Cette possession, Lisa a pourtant du mal à la voir. À la barre, elle-même prend la défense de son compagnon : « Il a avant tout besoin d'aide. Je suis restée avec lui parce que je lui ai fait la promesse de ne pas le laisser tomber, contrairement à sa famille. »

« Je suis ici pour reprendre ma vie »

Mais cet épisode de violence, ce lundi 6 septembre, est un premier déclic. « Je suis ici pour reprendre ma vie, j'ai besoin qu'il reste loin de moi. » Avant la délibération et malgré une voix que même le micro peine à faire entendre, Lisa s'adresse à Osman et s'impose. « Pour une fois, laisse-moi parler. Je sais que tu es très sensible mais les autres aussi ressentent des choses, tu dois apprendre à gérer tes émotions. Tu ne seras pas tout seul, même si je ne suis plus là. »

Malgré la demande de son avocate d'aménager sa peine et de lui offrir un suivi psychiatrique, le président de la Cour a suivi la réquisition du procureur. Osman est condamné à un an d'emprisonnement avec maintien en détention.

Elia Ducoulombier

 

Imprimer la page

Fil info

13:45
Strasbourg

Le festival européen du film fantastique de Strasbourg commence ce vendredi 10 septembre

10:51
Strasbourg

Au Zénith, plus de 100 entreprises se réunissent ce mercredi 8 septembre pour un événement de Job Dating.

14:21
Strasbourg

Les 150 Afghans arrivés à Strasbourg le 26 août dernier terminent leur quarantaine ce mardi.

09:00
Strasbourg

Le Webex de Cuej.info revient pour une nouvelle saison !

12:17
Strasbourg

La Ville de Strasbourg a annoncé la création de 100 places d’urgence supplémentaires.

10:38
Strasbourg

Plusieurs groupes, dont les Gilets jaunes appellent à manifester pour réclamer le retour des libertés samedi à Strasbourg.

10:18
Strasbourg

Un collectif de "citoyens en colère" appele à manifester ce samedi à Strasbourg contre, entre autres, le projet de loi sécurité globale.

16:31
Strasbourg

Les rencontres de la phase de groupes et deux quarts de finale de l'Euro 2021 de Basket se dérouleront dans la capitale alsacienne.

15:45
Strasbourg

L'Université de Strasbourg a publié sur Twitter une image du nouveau planétarium, qui devrait ouvrir en 2022.

14:39
Strasbourg

Une plantation de cannabis découverte lundi sur l'île du Rohrschollen. Un homme de 57 ans interpellé.

14:36
Strasbourg

Selon le syndicat Force Ouvrière, les urgences du CHU sont saturées. Les raisons : fermeture d'une centaine de lits, manque de personnel.

13:09
Strasbourg

La rive du Rhin désormais exclue du port du masque obligatoire à Strasbourg.

10:38
Strasbourg

L'équipe de France de foot espoirs jouera en octobre à la Meinau, à Strasbourg, en vue de l'Euro 2021

15:13
Strasbourg

Rassemblement devant le Conseil de l’Europe pour la libération du leader kurde Abdullah Öcalan, emprisonné en Turquie.

12:25
Strasbourg

L'homme, d'une quarantaine d'années, tombé dans l'Ill mercredi soir au niveau du pont du Marché reste introuvable.