Vous êtes ici
13/09/22
17:52

Polémique sur la nomination du secrétaire général au Parlement européen

L’Italien Alessandro Chiocchetti remplacera, dès le 1er janvier 2023, l’Allemand Klaus Welle. Une nomination déjà critiquée par les oppositions pour un poste qui reste méconnu des Européens.

[ Plein écran ]

L'Italien Alessandro Chiocchetti, chef de cabinet de la présidente Roberta Metsola, remplacera l'Allemand Klaus Welle à partir du 1er janvier. Photo Cuej.Info / Joffray Vasseur

Des petits arrangements entre groupes parlementaires au cœur des nominations aux plus hautes fonctions de l'Union européenne ? Alessandro Chiocchetti, 53 ans, a été nommé ce lundi 12 septembre au poste de secrétaire général du Parlement européen. Membre du PPE (droite), l'élu italien était à la tête du cabinet de Robertsa Metsola (PPE), présidente du Parlement depuis le début de l'année. Un rôle qui le définit comme « bénéficiaire du népotisme», selon le site Politico

Ce proche du parti Forza Italia (droite), créé par Silvio Berlusconi, a été élu avec 11 voix sur 15 par le bureau du Parlement européen, dont les membres sont composés du président et des quatorze vice-présidents. Le poste stratégique et influent, actuellement occupé par Klaus Weller, était plébiscité par trois autres candidats, tous issus du PPE mais plus proches de la retraite que leur rival.

Sa nomination ne fait toutefois pas l'unanimité au sein des députés européens, en particulier ceux de l'opposition. Les Verts estiment qu'il y a eu un « deal politique» comme le précise le journal Le Monde. En effet, la liste des prétendants au poste n'a pas été publiée publiquement en amont du vote, ce qui pose un problème de transparence. 

De son côté, le Parlement affirme que cette nomination a eu lieu après « de longues délibérations». Elles se sont toutefois tenues à huis clos. Conséquence, la procédure qui permet de départager les candidats n'a pas été rendue publique.

Lors de la conférence de presse tenue ce 13 septembre, la présidente du Parlement se défend : « C'était le processus le plus ouvert de l'histoire de cette institution. Le poste vacant était ouvert depuis plusieurs mois, tout le monde pouvait postuler. Des contrôles d'éligibilité ont été effectués et, pour la toute première fois, plus d'un candidat s'est présenté pour le poste».

Un poste influent à haute responsabilité

Les raisons de cette inquiétude sont justifiées par les missions sensibles dont s'occupera l'eurodéputé. Dès le 1er janvier 2023, Il devra assurer le bon déroulement des séances plénières tout en assistant le président et les vice-présidents durant les sessions parlementaires. Garant de l’administration, cet ancien membre du cabinet de Klaus Welle (PPE), à la tête du secrétariat général durant treize ans, sera bientôt tenu de vérifier l’ensemble des actes adoptés par le Parlement et le Conseil européen et de les signer. 

Son rôle ne s'arrête pas là. L’élu italien aura pour mission d'aider Robertsa Metsola à organiser et préparer les réunions de la Conférence des présidents (CPC), qui permet de coordonner le travail des commissions. Elle se réunit chaque mardi lors des sessions à Strasbourg et prépare la contribution des parlementaires dans le travail. La CPC propose chaque mois une recommandation sur le projet d'ordre du jour de la prochaine période de session et soumet un rapport d'évaluation concernant la conformité des propositions d’actes législatifs. 

Accompagné de la présidente, Alessandro Chiocchetti sera enfin chargé de la préparation des réunions du Bureau, qui établit l'état prévisionnel du budget du Parlement européen et se charge des questions administratives. En somme, son rôle demeure essentiel au bon fonctionnement des institutions européennes. 

Ce n'est pas la première fois qu'une nomination à ce poste fait polémique. En 2018, plusieurs eurodéputés de la GUE (gauche radicale) et des Verts, dont le néerlandais Denis de Jong, avaient déploré une opacité dans la promotion de Martin Selmayr (PPE), ancien bras droit de Jean-Claude Juncker (PPE). De plus, Laura Pignataro, une haute-fonctionnaire de la Commission européenne qui avait jété contrainte de défendre la nomination de l’eurodéputé Selmayr, s’est suicidée en décembre 2018.

Même son de cloche lors du départ de l’Allemand Klaus Welle de son poste de secrétaire général du Parlement en juin dernier. « Il s'agit d'une procédure accélérée injustifiée qui nuit gravement à l'image de l'institution, alors qu'il y a suffisamment de temps pour remplacer l'actuel secrétaire général jusqu'à la fin de l'année», a indiqué l'Espagnole Iratxe Garcia Perez, présidente du groupe S&D (gauche). 

Joffray Vasseur

Édité par Audrey Senecal

 

Imprimer la page

Fil info

15:28
Monde

Ukraine : un corps avec les mains liées a été exhumé près de la ville d'Izioum, qui a été reprise aux Russes

15:15
Monde

À Samarcande, le premier ministre indien Narendra Modi dit à Poutine que ce n'est « pas le moment de faire la guerre »

14:01
Monde

À cause de bombardements et d'inondations, des centaines de djihadistes de Boko-Haram ont fui le Nigéria pour le Niger

13:52
Monde

Selon les autorités pro-russe, une explosion à Lougansk a tué le procureur général de l'administration séparatiste et son adjoint

13:11
Monde

Selon la cité du Vatican, le pape François ne se rendra pas aux funérailles d'Elizabeth II, lundi 19 septembre

13:07
Monde

Ukraine: un procureur séparatiste tué par une explosion dans l'est (selon les autorités)

12:51
Monde

Ukraine : au moins « dix salles de tortures » ont été découvertes par les autorités dans la région de Kharkiv reprise aux Russes

12:19
Monde

Le Kirghizistan annonce un cessez-le feu après l'escalade des affrontements à la frontière avec le Tadjikistan

12:01
Monde

La Russie appelle à des "mesures urgentes" pour mettre fin à l'escalade entre le Tadjikistan et le Kirghizstan qui a fait 18 blessés

11:55
Monde

Le président turc Recep Tayyip Erdogan souhaite mettre fin "au plus vite", à la guerre en Ukraine

11:24
Monde

Liban: Un homme et son fils ont braqué une banque pour récupérer leurs économies bloquées, le troisième en moins de 48h

11:15
Monde

Londres : L'accès à la queue pour espérer apercevoir le cercueil d'Elizabeth II est suspendu à cause de la trop grande affluence

11:11
Monde

Ukraine: l'ONU veut envoyer une équipe à Izioum pour enquêter sur les allégations de charniers

11:06
Monde

L'industriel indien Gautam Adani est devenu la deuxième personne la plus riche du monde selon le classement Forbes des milliardaires

11:05
Monde

Sept morts après de violentes intempéries dans le centre de l’Italie

10:59
Monde

En Chine, un violent incendie frappe un gratte-ciel dans le centre du pays

10:49
Monde

Énergie : les géants du secteur "n'ont rien fait pour mériter" leurs superprofits, selon le prix Nobel d'économie Joseph Stiglitz

10:47
Monde

Kirghizstan: une ville frontalière du Tadjikistan bombardée en pleine escalade des tensions

10:43
Monde

Le président chinois Xi Jinping appelle à remodeler l'ordre international lors d'un sommet en Ouzbékistan

10:26
Monde

Uber victime d’un piratage informatique conséquent, le hackeur affirme être un jeune homme de 18 ans