Vous êtes ici
10/09/21
16:16

L'esport sur le chemin de l'école

En Suède, on peut suivre au lycée des cours d'esport comme on suivrait des cours d'art plastique, ou de football. Ces expérimentations n'en sont qu'à leurs balbutiements dans les classes françaises. 

Entre 2015 et aujourd'hui, en Suède, le nombre de classes esport a été pratiquement multiplié par 10.

 

L'esport* est un tel phénomène que certains pays ont décidé de l'intégrer à leur système scolaire. C'est le cas de la Suède, où, à la rentrée 2019, plus d'une vingtaine de lycées proposaient d'étudier la discipline. À Nässjö, Stockholm, Göteborg, Borås, Norrköping … «Maintenant, il n'y a pas une grande ville suédoise sans lycée avec une formation en esport», constate Jonte, ancien lycéen option esport à Sävsjö, au sud du pays. Lorsqu'il a commencé en 2015, seulement trois établissements offraient cette possibilité. Maintenant, comme lui, des centaines d'adolescents suédois s'entraînent plusieurs heures par semaine aux jeux vidéo, comme on s'entraîne au volley ou au foot avec l'équipe de l'école. 

Où en est la France ? Loin d'être épargnée par la fièvre de l'esport, alors que le match entre Karmine Corp et Solary, deux équipes mastodontes de la scène de League of Legends française, réunit plus de 3 500 spectateurs au Palais des Congrès de Paris, les enseignements de la discipline dans les établissements français n'en sont qu'à leurs balbutiements. 

En Suède, une affaire de famille

Si la Suède est autant en avance, c'est que le pays scandinave est l'un des pionniers de la discipline. Il a accueilli les premiers événements liés aux jeux vidéo avant ses voisins européens. « L'esport est notamment né de Counter-Strike, qui émerge en 2000 », explique le français Jonathan Grotzinger, ancien chef de projet de l'entreprise suédoise d'esport ESEN. « Les premières LAN, des événements de partage de données sur des serveurs, avaient lieu entre des codeurs ou DJ par exemple. Et puis, la plupart étaient mordus de jeux vidéo. Ils ont alors pensé à se réunir pour jouer ensemble. » Ainsi sont nés les premiers gros événements esports, autour de Counter-Strike, jeu extrêmement populaire chez les Scandinaves. « Les enfants qui l'ont aimé à sa sortie ont maintenant des enfants. Ils sont devenus des parents sensibilisés et ouverts au jeu vidéo », avance Pierre Loup, ex-manager d'équipes d'esport en France. 

En Suède, les familles voient d'un œil positif, sinon bienveillant, la discipline regardée en France avec tant de méfiance. « Là-bas, le jeu vidéo, c'est très famille, ça se transmet. Souvent, les parents initient leurs enfants à ce milieu-là », explique Jonathan Grotzinger. En participant aux conventions "Dreamhack", particulièrement populaires dans un pays et dans l'autre, cette différence lui saute aux yeux : « En France, il y avait très peu de familles. Pour le peu de jeunes accompagnés, on sentait de la part de leurs parents de la crainte, voire de la défiance. En Suède, c'était tout l'inverse. Les enfants devaient presque retenir leurs parents, tant ils étaient partout. » Avec des familles conquises et une histoire ancienne, logique que les jeunes nordiques se tournent plus facilement vers cette discipline dès les études secondaires.

Les Français très scolaires

Malgré une culture plus tardive de l'esport, malgré la méfiance des parents, la France compte tout de même rattraper son retard. Quelques initiatives dans des lycées existent. À Mulhouse, le lycée Louis Armand propose une option esport aux lycéens depuis trois ans, en partenariat avec la Power House Gaming (PHG) Academy. Une expérimentation encore nouvelle, mais positive : une enquête interne à l'établissement montre qu'une partie des élèves a vu ses notes augmenter depuis leur participation – et aucun n'a déclaré de baisse. Dans les Yvelines, une initiative similaire commence à la rentrée 2021, en collaboration avec l'association France Esports. « Ces établissements pilotes sont convaincus que le système éducatif n'est pas adapté à tout le monde. Ils pensent que les jeux-vidéos peuvent permettre de développer des compétences utiles et lutter contre la fracture numérique », témoigne son vice-président Nicolas Besombes. À la différence de la Suède qui mise sur l'esport compétitif, l'éducation nationale conçoit ces projets autour d'objectifs pédagogiques très scolaires : la concentration, l'apprentissage de l'informatique … La compétition reste l'angle mort de ces projets. Retard dans la sphère scolaire ne signifie pas retard général. Sur d'autres aspects, l'hexagone n'est pas en reste, souligne Nicolas Besombes : « La France est en avance sur l'organisation de grosses compétitions, les questions de droit des joueurs professionnels ainsi que sur le tissu associatif.»

Emma Bougerol

*pour electronic sports, défini par l'association France Esports comme « l’ensemble des pratiques permettant à des joueurs de confronter leur niveau par l’intermédiaire d’un support électronique, et essentiellement le jeu vidéo, et ce quel que soit le type de jeu ou la plateforme (ordinateur, console ou tablette) »

Imprimer la page

Fil info

11:21
Culture

Le jury du prix Médicis dévoile sa sélection de 13 romans en français, parmi lesquels "Le Voyage dans l'Est" de Christine Angot.

12:36
Culture

4 personnes condamnées pour homicides et blessures involontaires après l'effondrement de la scène prévue pour un concert de Madonna en 2009.

12:29
Culture

La poétesse Amanda Gorman, repérée lors de l'investiture de Joe Biden, va être publiée en Français.

12:39
Culture

Germaine Acogny, danseuse et chorégraphe franco-sénégalaise, a reçu le Lion d'or de danse 2021 de la Biennale de Venise.

16:34
Culture

L'écrivain Winston Groom, auteur de Forrest Gump est mort à l'âge de 77 ans.

15:09
Culture

Universal France cesse toute collaboration avec le rappeur Freeze Corleone, accusé de provocation à la haine raciale.

14:12
Culture

Lacoste cesse sa collaboration avec Roméo Elvis à cause des accusations d'agressions sexuelles à son encontre.

11:56
Culture

Roger Carel, voix d'Astérix et de Mickey Mouse, est mort à 93 ans.

17:55
Culture

150 personnes ont manifesté devant l'ambassade de France à Bagdad contre la publication par Charlie Hebdo des caricatures de Mahomet.

17:26
Culture

L'acteur Enrique Irazoqui, qui avait joué le Christ dans l'Evangile selon saint Matthieu de Pasolini, est mort à 76 ans.

16:13
Culture

Marie-Sophie Lacarrau remplace Jean-Pierre Pernaut au 13 Heures de TF1

15:54
Culture

Des membres de la nouvelle assemblée des César dénoncent un manque de transparence concernant le maintien de Roman Polanski.

15:04
Culture

La ministre de la culture annonce une cinquantaine de millions d'euros pour soutenir le secteur de l'audiovisuel.

14:54
Culture

France Inter est restée la radio la plus écoutée cet été, devant RTL et Franceinfo.

15:43
Culture

Des paléontologues ont trouvé le plus vieil échantillon de sperme fossilisé. Préservé dans un coquillage, il aurait 100 millions d'années.