Vous êtes ici

Bien qu’anonyme pour beaucoup, il est un visage familier de la place Kléber, reconnaissable à sa béquille et à son treillis militaire. Surnommé « Papy » ou « Tonton », Michel est connu pour son franc-parler. Depuis 1993, ce sans-domicile fixe vit dans la rue, un univers qu’il ne souhaiterait quitter pour rien au monde.

David Henry

Imprimer la page